L'Allemagne pourrait abandonner les restrictions COVID d'ici la fin mars

0 397

L'Allemagne pourrait lever les restrictions sur le COVID-19 d'ici la fin mars, à l'instar des pays européens qui l'ont déjà fait. La question sera bientôt soumise au parlement allemand, écrit-il Westdeutsche Zeitung.



Fin 2021, des amendements à la loi sur la protection épidémiologique (Infektionsschutzgesetz, IfSG) sont entrés en vigueur en Allemagne, selon lesquels les autorités des États fédéraux sont habilitées à prendre des mesures de lutte contre la pandémie de manière indépendante.

Son collègue, porte-parole du groupe parlementaire SPD, Johannes Fechner, a également déclaré: "Dans les prochaines semaines, nous examinerons s'il est nécessaire de prolonger les mesures de protection contre le coronavirus après le 19 mars."

Bien sûr, tous les politiciens allemands ne soutiennent pas l'idée d'une levée anticipée de toutes les mesures anti-VOCID, et les médecins ont mis en garde contre la menace d'une augmentation du nombre d'infections en cas d'assouplissement précipité des restrictions.

Cependant, alors que la courbe d'incidence en Allemagne continue d'augmenter, le nombre de patients dans les unités de soins intensifs continue de baisser. Si début décembre 2021, il y avait environ cinq mille patients en réanimation, il y a maintenant environ 2500 personnes en réanimation. Dans le même temps, 74,2% de la population du pays est complètement vaccinée et 53,6% de la population a déjà reçu une dose de rappel du vaccin.

Étant donné que les pays européens ont progressivement commencé à assouplir leurs règles internes anti-VOCID et que certains ouvrent leurs frontières aux voyageurs des pays tiers, il est clair que la tendance à la reprise du tourisme s'amorce progressivement.

Selon une étude du groupe hôtelier Accor, plus de 76% des Allemands interrogés prévoient un voyage cette année et souhaitent augmenter leur budget vacances de 30% en moyenne par rapport à 2019. Ainsi, une fois que les autorités allemandes autoriseront les citoyens à voyager librement , ils peuvent "envahir" les stations balnéaires de Turquie et d'Egypte, ainsi que la Grèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.