La France supprime toutes les règles COVID-19. L'état d'urgence sanitaire a expiré le 31 juillet !

0 309

A partir du 1er août 2022, France supprimer toutes les règles COVID-19. L'état d'urgence sanitaire, instauré en 2020 et prolongé à plusieurs reprises, a expiré le 31 juillet. Actuellement, le parlement français a adopté un projet de loi définissant les nouvelles mesures COVID-19, qui resteront en place après le 1er août.

En fait, le nouveau projet de loi supprime toutes les règles COVID-19, sans réintroduire le verrouillage, ne nécessitant plus de règles d'accès et de permis sanitaires, mais donne au gouvernement la possibilité d'introduire une obligation pour tous les voyageurs de montrer un résultat de test négatif. le test COVID-19 pour entrer en France, juste au cas où une nouvelle souche dangereuse de COVID émergerait.

La France supprime toutes les règles COVID-19

Si une variante particulièrement dangereuse du Covid apparaît, la Première ministre Élisabeth Borne pourra introduire cette « attestation » par décret. S'il est mis en œuvre, cela signifiera que tous les voyageurs arrivant en France, quel que soit leur statut vaccinal, leur nationalité ou leur pays d'origine, devront présenter la preuve d'un test négatif pour entrer. D'ici là, libre de voyager en France, pas de règles COVID-19 !

Le gouvernement voulait conserver la possibilité d'utiliser des laissez-passer pour les voyages internationaux jusqu'au 31 mars 2023, mais n'a pas réussi à obtenir le soutien du Parlement. Au lieu de cela, le projet de loi introduit la possibilité pour le gouvernement d'imposer un certificat médical de voyage aux voyageurs. 

Ainsi, à partir du 1er août, toutes les règles COVID-19 pour entrer dans les lieux publics sont supprimées. Les gens n'ont plus besoin de certificat sanitaire après le 31 juillet 2022. Mais il est toujours recommandé de porter des masques dans les transports, dans les hôpitaux et les maisons de repos.

Le nouveau projet de loi Covid ouvre la porte aux professionnels de santé non vaccinés pour reprendre le travail, mais pas immédiatement. Nous vous rappelons que les personnels de santé qui ne sont pas totalement vaccinés contre le Covid ont été interdits de travail à partir d'octobre 2021. En octobre, 15.000 3600 personnels de santé ont été suspendus. Aujourd'hui, environ XNUMX XNUMX personnes sont toujours interdites de travail à cause de cette règle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.