La France veut interdire les vols intérieurs au profit des voyages en train

0 285

La France veut interdire les vols intérieurs sur les routes où le train peut voyager en moins de deux heures et demie. Si le Sénat valide enfin la loi approuvée par l'Assemblée nationale française, les vols entre Paris et Lyon ou Bordeaux pourraient être interditse) Cette mesure exclut les vols de correspondance et vise à lutter contre les émissions de CO2.

Le but est de réduire les émissions de gaz polluants de 40% d'ici 2030, et l'interdiction de ces vols ferait partie du programme ambitieux promu par Emmanuel Macron. Est à propos privilégier le train plutôt que l'avion pour réduire les émissions de CO2 dans l'atmosphère.

Mais bien que l'Assemblée nationale ait adopté la nouvelle législation, les critiques viennent des deux côtés du spectre politique. Pour les écologistes, l'objectif prévu n'est pas très ambitieux et préfère la proposition initiale selon laquelle les vols interdits sont ceux qui peuvent être couverts par des voyages en train en moins de quatre heures. Avec cette mesure plus restrictive, il serait également impossible de voler entre Paris et Marseille, Nice et Toulouse, entre autres.

D'autres secteurs accusent le gouvernement de promouvoir une mesure qui aura un coût élevé, à l'heure où la pandémie met à genoux l'industrie du transport aérien, avec une réduction drastique du nombre de vols et l'injection de fonds publics dans les compagnies aériennes (voir l'aide à Air France qui recevra 4 milliards d'euros, contrôle 30% d'Air France - KLM).

Pour le gouvernement, le train et l'avion sont des moyens de transport complémentaires, et le ministre des Transports, Jean Baptiste Djebbari, a demandé à la société et à l'opposition de ne pas «dramatiser le débat».

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.