La Formule 1 interdira les spectacles aériens avant le début du grand prix

1 294

à partir de Saison 1 de Formule 2022, les organisateurs du Grad Prix ne pourront plus utiliser d'avions militaires et acrobatiques avant le début des compétitions automobiles. Oui, tu l'as bien lu. La Formule 1 interdit les spectacles aéronautiques au départ du Grand Prix de F1 au motif qu'ils polluent et ne rentrent plus dans les objectifs de réduction des émissions de CO2. L'objectif est d'éliminer l'impact environnemental de la Formule 1 d'ici 2030.



Afin d'atteindre l'objectif, les organisateurs de la Formule 1 ont pris plusieurs mesures. Cette saison, par exemple, une nouvelle essence 10% naturelle sera introduite avec l'éthanol, alors que depuis quelques années des campagnes sont lancées pour éliminer le plastique et réduire les déchets.

Dans cet esprit, les organisateurs locaux de GP (partout dans le monde) ont été invités à abandonner les avions militaires pour soutenir les plans de réduction de CO2 de la F1.

De l'Angleterre à la France et des Émirats arabes unis aux États-Unis, les spectacles aériens divertissent le public partout. Chaque pays "envoie son équipe acrobatique ou ses avions de chasse sur la piste" pour faire des aménagements spectaculaires. Les vols en jets commerciaux (très populaires à Bahreïn et Abu Dhabi) et certains véhicules historiques, comme la flotte privée de Mister Red Bull, Dietrich Mateschitz, qui circule les week-ends Spielberg, ne sont autorisés que sous certaines conditions.

Il y a des rumeurs selon lesquelles les organisateurs de la F1 ne veulent plus être associés à ces meetings aériens afin qu'ils ne soient plus vus comme des manifestations de force militaire et exploités par certains pays comme propagande.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.