Fluidisation des flux de passagers aux points de contrôle frontaliers de l'AIHCB

Fluidisation des flux de passagers aux points de contrôle frontaliers de l'AIHCB

0 322

L'aéroport international Henri Coandă Bucarest (AIHCB) grandit de mois en mois. L'AIHCB a annoncé fin juillet le traitement de plus d'un million de passagers 1 au cours d'un mois civil, pour la première fois de l'histoire de l'aéroport.

Points de contrôle frontaliers sur l'AIHCB

Compte tenu du grand nombre de passagers transitant par l'aéroport international Henri Coandă Bucarest (AIHCB) au cours de cette période, la Société nationale des aéroports de Bucarest (CNAB) a adopté vendredi, août 19, une série de mesures opérationnelles pour soutenir l'activité de la police. AIHCB frontière, qui fait face à une agglomération du point de passage frontalier à la sortie de Roumanie, aux heures de pointe du trafic aérien.

Henri Coanda aéroport,

Ainsi, en collaboration avec les institutions autorisées, la direction du CNAB a ordonné la réorganisation et le repositionnement de certains guichets pour le contrôle du passage des frontières de l’État, ce qui a permis d’optimiser le niveau de contrôle des postes actuels de la police des frontières.

Parallèlement, afin de soutenir l'activité de la police des frontières, les équipes de la CNAB ont mis en place un guichet supplémentaire pour le contrôle de la frontière de l'État, créant ainsi deux nouveaux postes de contrôle des frontières, qui sont déjà opérationnels aujourd'hui. De plus, en août, le CNAB mettra en place deux autres guichets générant quatre nouveaux postes de contrôle.

Toujours aujourd’hui, la direction du CNAB a ordonné la reconfiguration de l’ensemble de la zone attribuée à la police des frontières, en allouant en plus environ 100 m² à la réorganisation des flux de passagers accédant aux points de contrôle frontaliers. Ainsi, en fluidifiant les flux de passagers, on évite l'agglomération pouvant survenir aux heures de pointe,

La direction de la Société nationale des aéroports de Bucarest assure aux passagers, aux compagnies aériennes et aux institutions agréées de l’État qu’elle a pris toutes les mesures nécessaires pour sa sécurité et le bon déroulement des opérations aéroportuaires, tout en maintenant un niveau de qualité et de professionnalisme élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.