La fin de la pandémie en Europe : la Commission européenne exhorte les États membres à lever les dernières restrictions de voyage restantes !

0 11.042

Le commissaire européen à la justice, Didier Reynders, a exhorté les États membres, qui imposent toujours des restrictions de voyage aux coronavirus, à abolir ces mesures.



"À mesure que la situation évolue, la Commission européenne s'efforce d'assurer un retour rapide à la libre circulation sans restriction. Nous exhortons les États membres à lever les dernières restrictions de voyage restantes, en particulier là où les mesures nationales sont également levées.", il a dit.

Il a lancé de tels appels tout en commentant l'adoption du deuxième rapport d'impact de l'UE et la mise en œuvre du certificat numérique COVID de l'UE par la Commission européenne le mardi 15 mars.

Dans le même temps, il a révélé que jusqu'à présent, plus de 1,7 milliard de certificats ont été délivrés dans les États membres de l'UE depuis leur adoption l'année dernière, en juillet 2021.

"À ce jour, plus de 1,7 milliard de certificats ont été délivrés. Le certificat numérique COVID de l'UE s'est avéré être un outil fiable et facile à utiliser qui permet aux citoyens de voyager pendant la pandémie de COVID-19.", a révélé le commissaire.

Le 11 mars, le Conseil de l'UE a approuvé la prolongation du certificat numérique COVID de l'Union européenne pour une année supplémentaire, jusqu'en juin 2023. La Commission a également approuvé plusieurs modifications du certificat afin de mieux l'adapter à l'évolution de la situation du coronavirus dans le pays. l'UE, mais aussi dans le monde.

Parmi les changements figure la possibilité d'inclure toutes les doses dans un certificat de vaccination, quel que soit l'endroit où elles ont été effectuées, afin de faciliter la délivrance par les États membres de certificats pour les personnes complètement vaccinées (vaccinées par rappel après neuf mois).

Dans le même temps, les passagers auront droit à des certificats de récupération s'ils ont un test d'antigène COVID-19 positif, ce qui n'a pas été possible jusqu'à présent. Et le troisième et dernier amendement oblige la Commission à soumettre un rapport détaillé sur le certificat d'ici le 1er février de l'année prochaine.

À ce jour, 62 pays se sont connectés au système de délivrance de certificats numériques COVID de l'UE, dont 27 sont des États membres de l'UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.