La FAA approuve deux modèles de radioaltimètres utilisés dans les avions Boeing et Airbus pour voler vers les aéroports avec C-Band 5G

1 186

La Federal Aviation Administration a déclaré avoir approuvé deux modèles de radioaltimètres utilisés dans de nombreux avions Boeing et Airbus pour effectuer des atterrissages par faible visibilité dans de nombreux aéroports où le réseau C-Band 5G est mis en œuvre. L'annonce intervient quelques jours avant qu'AT&T et Verizon ne lancent le nouveau service 5G.



Les approbations de la FAA permettent à 45% de la flotte aérienne commerciale américaine de voler, selon l'agence, et comprennent certains modèles d'avions Boeing 737, 747, 757, 767, MD-10 / -11 et Airbus A310, A319, A320, A321. A330 et A350. D'autres approbations sont attendues dans les prochains jours.

Selon les rapports de Reuters, la FAA a déclaré dans une lettre à Boeing qu'elle approuvait certaines pistes et avions avec certains altimètres "parce que la sensibilité aux émissions de la bande C 5G a été réduite au minimum".

Le trafic aérien de passagers pourrait être perturbé dès le mercredi 19 janvier, avec le lancement des réseaux AT&T et C-Band 5G de Verizon. Les représentants des compagnies aériennes américaines ont tiré la sonnette d'alarme sur les interférences possibles entre les radioaltimètres des avions et les nouveaux réseaux 5G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.