L'Europe rouvrira les frontières aux touristes vaccinés ou immunisés

0 2.251

L'Europe rouvrira les frontières aux touristes vaccinés ou immunisés. Selon les derniers plans de la Commission européenne, l'UE a décidé de rouvrir les frontières de l'UE aux touristes voyageant dans des pays à faible infection au COVID-19 et à toute personne entièrement vaccinée depuis début juin. Les responsables ont confirmé que les frontières de l'UE seraient rouvertes d'ici juin 2021 au plus tard, et l'accord devrait être demandé à tous les États membres plus tard ce mois-ci.

Le taux de vaccination augmentant régulièrement dans les États membres de l'UE, les fonctionnaires de la Commission ont déclaré qu'il était temps d'assouplir les règles sur les voyages non essentiels.

L'Europe rouvrira les frontières aux touristes vaccinés ou immunisés.

Selon les nouvelles règles, les exigences pour être testé pour COVID avant ou après l'arrivée et / ou pour être mis en quarantaine pourraient toujours être appliquées par les États, mais individuellement. Cependant, les responsables ont déclaré que si la situation continue de s'améliorer et que le taux de vaccination augmente, la suppression progressive de conditions supplémentaires pourrait également être envisagée.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré qu'il était temps de relancer l'industrie du tourisme. Elle a noté que l'UE a décidé de recevoir des touristes vaccinés et ceux de pays qui ne présentent pas un risque épidémiologique élevé. Cependant, elle a noté que si de nouvelles tensions apparaissent, l'UE devra agir rapidement et mettre en place des arrêts de voyage urgents.

Les vaccins fabriqués en Russie et en Chine, Spoutnik et Sinopharm, ne sont pas encore approuvés en Europe.

Des restrictions strictes à l'encontre de ceux qui souhaitent se rendre dans l'UE sont en place depuis l'année dernière. Selon les propositions de la Commission, les États membres autoriseraient les voyages vers l'UE aux personnes ayant reçu la dose finale d'un vaccin autorisé au moins 14 jours avant leur arrivée. Les vaccins fabriqués en Russie et en Chine, Spoutnik et Sinopharm, ne sont pas encore approuvés par l'Agence européenne des médicaments.

De plus, les enfants exclus de la vaccination ne pourront voyager avec leurs parents vaccinés que s'ils subissent un test de PCR COVID-19 négatif effectué au plus tôt 72 heures avant l'arrivée. Cependant, même ceux qui n'ont pas été complètement vaccinés pourront entrer dans l'UE s'ils viennent d'un pays où la situation épidémiologique est bonne. Jusqu'à présent, seuls l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande figurent sur la liste verte qui autorise les voyages non essentiels dans l'UE.

La Commission propose également de relever le seuil du taux de notification des cas de COVID-19 sur 14 jours de 25 à 100. Le taux au Royaume-Uni est d'environ 23.2 pour 100.000 XNUMX personnes. Un haut responsable a déclaré que le Royaume-Uni pourrait être ajouté à la liste verte, mais cela dépendra de chaque pays s'il autorisera les citoyens britanniques à accéder au territoire du pays.

La Commission établira une liste des certificats de vaccination approuvés délivrés par des pays tiers.

Les responsables ont ajouté qu'Israël serait également sur la liste verte, étant donné le faible niveau d'infection. Quant aux États-Unis, bien que le pays ne figure pas sur la liste verte, l'UE a connu un taux de vaccination élevé. Si la situation épidémiologique d'un pays non membre de l'UE s'aggrave rapidement et, en particulier, si une autre souche est détectée, un État membre pourra suspendre d'urgence et temporairement tous les voyages de ressortissants de pays tiers.

Les seules exceptions seraient les professionnels de la santé, le personnel des transports, les diplomates, les passagers en transit, ceux qui voyagent pour des raisons familiales impératives, les gens de mer et les personnes ayant besoin d'une protection internationale ou pour d'autres raisons humanitaires. Au lieu de cela, ils seraient soumis à des tests stricts, même s'ils étaient vaccinés.

Un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré qu'il était d'une importance vitale d'assurer un voyage gratuit avec des partenaires européens, raison pour laquelle le Royaume-Uni s'est engagé auprès de la Commission européenne à rouvrir les itinéraires de voyage au Royaume-Uni. Selon le plan du gouvernement du Royaume-Uni assouplir les restrictions imposées, les voyages d'agrément internationaux pourraient reprendre à partir du 17 mai.

Cette semaine devrait être révélée et un "Système de feux tricolores", dans lequel les pays seront ajoutés aux listes verte, orange et rouge, avec des règles différentes sur des questions telles que la quarantaine des voyageurs retournant sur le territoire britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.