Emirates est en pourparlers avec Airbus pour annuler la livraison des 5 derniers A380

0 317

La crise générée par la pandémie de coronavirus a conduit au blocus de l'industrie aéronautique. Plus de 17 000 avions ont été arrêtés au sol au plus fort de la pandémie et des dizaines de millions de passagers ont été touchés par la suspension des vols intérieurs et internationaux dans plus de 190 pays et territoires.

Alors que le pic de la pandémie passe, de plus en plus de pays cherchent à assouplir les conditions de voyage et les compagnies aériennes se préparent à reprendre leurs vols. Mais rien ne sera le même qu'avant l'apparition du nouveau coronavirus.

Emirates veut renoncer aux 5 derniers A380

Les spécialistes sont sceptiques quant au retour du trafic aérien et mentionnent que tout "sera comme avant" dans environ 2 ans. Ainsi, la plupart des compagnies aériennes ont commencé à abandonner les avions, en particulier les gros et les très gros.

Emirates, l'une des rares compagnies aériennes avec l'Airbus A380 dans la flotte, négocie avec Airbus pour annuler la livraison des 5 derniers superjumbo.

Selon Bloomberg, Airbus n'accepterait pas cette annulation car tous les appareils A380 d'Emirates sont entrés en phase de production. Mais il propose au transporteur aux Emirats Arabes Unis de reporter les livraisons et les paiements.

Il y a des rumeurs sur le marché selon lesquelles Emirates envisagerait de céder jusqu'à 40% de la flotte d'avions A380. Nous vous rappelons qu'Emirates possède la plus grande flotte d'Airbus A380, avec 15 unités. Ces spéculations sont venues une semaine après les déclarations de Tim Clark, président d'Emirates, qui a déclaré que la flotte serait réduite de 20% à 30% en raison de la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

AnglaisFrançaisAllemandItalienPortugaisRoumainRusseEspagnolturc