easyJet rejette l'offre publique d'achat de Wizz Air

0 415

La compagnie aérienne britannique EasyJet a rejeté "à l'unanimité" une offre publique d'achat. Bien que la société n'ait pas divulgué l'identité de l'acheteur, les médias locaux disent qu'il s'agit de Wizz. Le conseil d'administration de la société a récemment reçu une "offre préliminaire non sollicitée, non contraignante et préliminaire", qui a été rejetée car elle "sous-estimait" la société.

La société a annoncé qu'elle espère gagner plus de 1.2 milliard de livres (1.4 milliard d'euros) grâce à une nouvelle émission d'actions. Une injection de capital qui servira à faire face à "l'impact dévastateur" que la pandémie de COVID-19 a eu sur le secteur ces derniers mois, selon Johan Lundgren, PDG de l'entreprise.

L'opération d'achat de la compagnie aérienne a été "Extrêmement conditionné", tandis que "l'émission de droits entièrement souscrits " garantit qu'EasyJet atteindra son objectif de chiffre d'affaires de 1.4 milliard d'euros. Actuellement, l'intéressé "N'envisage plus la possibilité de soumettre une autre offre d'achat".

La compagnie aérienne consolide ses finances pour se préparer à la poursuite de la crise sanitaire.

EasyJet a sollicité une ligne de crédit de 290 M£ (338 M€) pour quatre ans, qui, en plus d'émettre de nouveaux titres, portera ses réserves de liquidité à 5.5 Md £ (6.4 Md€).

EasyJet a déclaré dans un communiqué que l'émission de droits offrait aux actionnaires un prix de 410 pence par action, soit une remise de 35.8% par rapport au cours de clôture de la Bourse de Londres – alors que le prix était de 638 pence.

La société a annoncé - en juillet de l'année dernière - qu'elle avait enregistré une perte brute de 318.3 millions de livres (368.7 millions d'euros) au cours du trimestre clos le 30 juin, soit une baisse de 8.2% par rapport à celles enregistrées à la même période l'année dernière, de 347 millions. livres (401 millions d'euros).

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.