COVID-19 Daily - 9 septembre 2021 : la Suisse impose un certificat de vaccination pour l'accès aux bars et restaurants ; L'Irlande administrera la troisième dose aux personnes âgées ; La Bulgarie est entrée dans la 5e vague de la pandémie

0 240

La pandémie de coronavirus devient plus agressive avec l'arrivée de l'automne. Après un été reposant, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 commence à augmenter de jour en jour. Voyons l'actualité de la pandémie COVID-19, à partir du 9 septembre 2021 !

  • COVAX recevra 575 millions de doses de vaccin en moins cette année que prévu, selon l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI). C'est près de 30 % de moins que l'objectif précédent de COVAX de 2 milliards de doses délivrées aux pays les plus pauvres cette année.
  • L'OMS affirme que la capacité mondiale de production de vaccins s'élève désormais à 1.5 milliard de doses par mois, donc "un problème soluble" si les doses sont bien partagées. Il a également rejeté les suggestions selon lesquelles les pays les plus pauvres ne pourraient pas administrer efficacement les vaccins - soulignant que la plupart de ces pays ont mis en place des systèmes et une expérience pour les programmes de vaccination de masse.
  • 14 personnes meurent dans un incendie dans un hôpital traitant des patients atteints de COVID-19 dans le nord de la Macédoine. L'incendie s'est déclaré mercredi, après une explosion dans une clinique COVID-19 à Tetovo, dans le nord-ouest du pays. La cause de l'incendie n'est pas encore connue.

Le gouvernement irlandais a annoncé que les personnes âgées du pays qui ont été complètement vaccinées il y a au moins six mois recevront une troisième dose de vaccin.

  • Les personnes devront présenter - à partir de lundi - un certificat COVID-19 pour entrer dans les bars, restaurants et centres de fitness en Suisse, une mesure avec laquelle le gouvernement suisse espère alléger la pression sur les hôpitaux confrontés à une nouvelle vague d'infections dans le pays. Il y a plus de 3.500 XNUMX nouveaux cas par jour en Suisse, où seulement plus de la moitié de la population a été complètement vaccinée.
  • Le trouble nerveux a été déclaré effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca, qui survient chez moins de 1 personne sur 10.000 833. L'Agence européenne des médicaments a déclaré qu'une relation de causalité entre le vaccin et le syndrome neurologique de Guillain-Barré, qui pourrait provoquer une paralysie temporaire, était "considérée au moins comme une possibilité raisonnable". Un total de 31 cas de ce syndrome ont été signalés dans le monde au 592 juillet, sur environ XNUMX millions de doses administrées avec le vaccin AstraZeneca Vaxzevria.
  • Novavax a commencé des études pour tester le vaccin combiné contre la grippe et le COVID-19. L'étude, qui sera menée en Australie, portera sur 640 adultes en bonne santé âgés de 50 à 70 ans qui ont déjà été infectés par un coronavirus ou ont reçu un vaccin au moins huit semaines avant l'étude. Novavax espère que cette combinaison des deux vaccins conduira à des niveaux de protection plus élevés.

La ville belge de Bruxelles introduira la nécessité d'un certificat de vaccination pour entrer dans les bars et restaurants, à partir du 1er octobre.

  • Il y a des craintes que le virus submergera le système de santé bulgare, où seulement 20 % des 7 millions d'habitants sont vaccinés. Le pays a signalé 10.000 22 nouveaux cas par semaine et des dizaines de décès par jour. De nouvelles restrictions ont été annoncées cette semaine dans le but de réduire les cas. Les restaurants et cafés fermeront à XNUMX heures, et un maximum de six personnes pourront s'asseoir à table.
  • Directeur de l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses en L'Allemagne a mis en garde contre une nouvelle vague à l'automne, si davantage de personnes ne sont pas vaccinées dans le pays.
  • Ministre de la Santé du Royaume-Uni, Sajid Javid a déclaré qu'il soutenait le droit des jeunes de 12 à 15 ans de recevoir un vaccin contre la volonté de leurs parents.
  • Le Japon, la Serbie, l'Azerbaïdjan, l'Albanie, l'Arménie et le Brunei sont les derniers pays que l'Union européenne a retirés de la liste COVID-19 des pays sûrs pour voyager, au milieu des inquiétudes concernant l'augmentation des nouvelles infections.
Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.