COVID-19 Daily - 14 novembre : l'Autriche veut imposer le confinement aux non vaccinés ; La République tchèque veut tester les enfants dans les écoles et les lycées ; Le Danemark veut imposer le « Corona Pass » au travail !

0 217

La pandémie de coronavirus suit son cours morose et continue de faire de nouvelles victimes. La plupart des pays du monde continuent de faire face à des dizaines de milliers de nouveaux cas de COVID-19, mais des traitements et des vaccins avancés ont réussi à réduire la pression sur les systèmes médicaux et à réduire encore la mortalité. Mais cela ne suffit pas, et les pays continuent d'imposer des mesures restrictives pour limiter davantage la propagation du nouveau coronavirus.

  • L'Autriche a l'intention d'imposer un confinement aux personnes non vaccinées, une mesure désespérée proposée par le gouvernement autrichien dans l'espoir qu'il sera en mesure d'arrêter la propagation du nouveau coronavirus. Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, l'Autriche a le taux de vaccination le plus bas de tous les pays d'Europe occidentale, à l'exception du Liechtenstein. Environ 65% de la population autrichienne est complètement vaccinée. De nombreux Autrichiens sont sceptiques quant aux vaccins, une opinion encouragée par le Parti de la liberté d'extrême droite, le troisième au parlement. 
  • Gouvernement tchèque demandera aux enfants de passer des tests COVID-19 dans le but de réduire une augmentation récente des cas. Toutes les écoles primaires et secondaires du pays auront l'ordre de tester les 1,4 million d'élèves du pays en deux vagues, les 22 et 29 novembre, a indiqué le ministre de l'Éducation, Robert Plaga.

Les gens ont le devoir moral envers le reste de la société de protéger les autres

  • Les personnes qui ne sont pas encore vaccinées alors que la nouvelle vague de pandémie de coronavirus s'installe en Allemagne doivent comprendre qu'elles ont le devoir moral envers le reste de la société de protéger les autres, un a déclaré le chancelier allemand Angela Merkel. "Nous devons préciser que j'ai le droit d'être vacciné"Et c'est un grand atout, une énorme réalisation de la science et de la technologie", a déclaré Merkel dans un lien vidéo. "Mais j'ai aussi une certaine obligation de contribuer à la protection de la société."
  • Le Danemark a proposé une loi qui permettrait aux employeurs d'imposer employé un « passe-cour » numérique dans la mesure la plus récente pour réduire la croissance des infections. Cette semaine, le gouvernement danois a adopté l'obligation de présenter des certificats numériques pour visiter les bars intérieurs, les restaurants et autres lieux publics. Généralement affiché par une demande téléphonique, le permis vérifie si le titulaire est vacciné, testé négatif ou s'il s'est récemment remis de l'infection. En vertu de la nouvelle législation proposée, les employeurs peuvent décider d'exiger des travailleurs qu'ils présentent des permis, bien que les employeurs ne soient pas tenus de le faire.
  • L'Agence britannique de sécurité sanitaire a tenté de savoir combien de personnes ont été infectées à deux reprises par le COVID-19. Le chiffre est difficile à connaître car il dépend des personnes qui ont subi des tests et du séquençage des preuves, mais l'agence indique qu'il y avait 361 cas précis de personnes infectées deux fois, 3.480 57.195 cas probables et 19 XNUMX cas possibles en octobre. L'UKHSA dit que le nombre pourrait augmenter à mesure que davantage de tests asymptomatiques auront lieu, ce qui détecterait les cas où les personnes ont COVID-XNUMX une deuxième fois, mais n'ont présenté aucun symptôme.
Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.