fbpx Conditions d'entrée en Suisse: test moléculaire de type PCR pour COVID-19

Conditions d'entrée en Suisse: test moléculaire de type PCR pour COVID-19

1 3.416
Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<< pour un vol retardé ou annulé. Vous pouvez avoir droit à jusqu'à 600 €.

À partir du 8 février 2021, toutes les personnes (à l'exception des enfants de moins de 12 ans) entrant sur le territoire de la Confédération suisse par voie aérienne, quel que soit le pays / la région d'où elles arrivent, doivent présenter, à bord, un test moléculaire PCR avec un résultat négatif résultat de l'infection par le virus SRAS-CoV-2, réalisé au maximum 72 heures avant l'arrivée en Suisse.

De plus, à partir de la même date, le 8 février 2021, toutes les personnes entrant sur le territoire de la Confédération suisse par voie aérienne, ferroviaire, maritime ou routière en bus depuis un état / une région qui n'est pas considérée comme à haut risque épidémiologique, doivent enregistrer leur coordonnées en remplissant le formulaire d'inscription, au format électronique, disponible sur le site Web suivant: www.swisspfl.admin.ch ou en format physique, sur papier, en utilisant les formulaires fournis par les sociétés de transport. Les personnes des zones frontalières sont exemptées.

Test moléculaire de type PCR pour COVID-19

La Roumanie ne figure actuellement pas sur la liste des États / régions à haut risque épidémiologique. En ce moment, il n'y a pas d'autres restrictions d'entrée sur le territoire de la Confédération suisse pour les personnes arrivant de Roumanie et qui n'ont pas séjourné sur le territoire d'un État / d'une région à haut risque épidémiologique pendant plus de 10 heures au cours des 24 derniers jours.

À partir du 8 février 2021, toutes les personnes arrivant dans la Confédération suisse d'un État / d'une région à haut risque épidémiologique, quel que soit le moyen de transport utilisé, doivent présenter un test moléculaire PCR avec un résultat négatif pour l'infection par le SRAS-CoV-2, réalisé avec un maximum 72 heures avant l'arrivée.

En outre, les personnes arrivant d'un État / d'une région à haut risque épidémiologique ont l'obligation d'entrer immédiatement en quarantaine pendant une période de 10 jours et de s'enregistrer auprès des autorités cantonales de la localité de destination dans un délai maximum de 48 heures. À l'arrivée .

La période de quarantaine peut être réduite avec l'accord des autorités cantonales compétentes si les personnes concernées effectuent, le 7ème jour de quarantaine, un test d'infection par le virus SRAS-CoV-2 (antigène rapide ou PCR), à ses frais , et le résultat est négatif. Les personnes bénéficiant de la réduction de la période de quarantaine doivent porter en permanence un masque de protection et rester à distance des autres personnes lorsqu'elles quittent le lieu de quarantaine jusqu'à la fin de la période de 10 jours.

Exceptions aux mesures présentées ci-dessus

Exemptées de la mesure de présentation d'un test PCR pour l'infection par le virus SRAS-CoV-2 et de la période de quarantaine, respectivement de la mesure de présentation du test, les personnes arrivant sur le territoire de la Confédération suisse en provenance d'un État / région à haut degré d'épidémiologie risque, quel que soit le moyen de transport utilisé, c'est-à-dire les personnes arrivant par voie aérienne d'un État / d'une région qui n'est pas considérée comme présentant un risque épidémiologique élevé (y compris la Roumanie), si elles remplissent l'une des conditions suivantes:

- participent directement au bon fonctionnement du système médical et / ou d'ordre public et de sécurité, du système administratif et / ou des ambassades / consulats accrédités dans la Confédération suisse;

- assure le transport international de marchandises et de personnes;

- les déplacements à des fins professionnelles ou médicales, les déplacements étant absolument nécessaires et ne pouvant subir de retard;

- retour sur le territoire de la Confédération suisse après avoir voyagé dans un État / région à haut risque épidémiologique pour des raisons professionnelles ou médicales absolument nécessaires et qui ne pouvait être différé;

- ont été en transit direct (moins de 24 heures) sur le territoire d'un État / d'une région à haut risque épidémiologique;

- transite directement le territoire de la Confédération suisse vers d'autres destinations. Dans ce cas, les autorités locales peuvent demander la présentation de pièces justificatives prouvant la nécessité de transiter par le territoire suisse (ex: domicile / résidence / droit de séjour / contrat de travail / toute autre preuve de la nécessité d'entrée, telle qu'une attestation d'obligation traitement médical requis, études, etc.);

- retour sur le territoire de la Confédération suisse après avoir participé à un événement qui a eu lieu dans un État / région à haut risque épidémiologique, à condition qu'ils apportent la preuve que la participation et le séjour se sont déroulés conformément à un plan de protection spécifique L'exception concerne, en particulier, la participation professionnelle à une compétition sportive, à un événement culturel ou à un congrès;

- peuvent prouver qu'ils ont été infectés par le virus SRAS-CoV-2 au cours des trois derniers mois avant d'entrer dans la Confédération suisse et sont guéris.

Les ressortissants de pays tiers ne peuvent entrer sur le territoire de la Confédération suisse que si:

  • Ils résident dans un espace Schengen;
  • Ils sont membres de la famille d'un citoyen de l'UE et voyagent avec lui;
  • Ils sont détachés par une société dont le siège est dans un État membre de l'UE non Schengen ou au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, pour une période maximale de 90 jours par an;
  • J'arrive dans ce pays pour le regroupement familial, y compris pour les ressortissants de pays tiers titulaires de tout type de titre de séjour ou qui ont été temporairement admis dans la Confédération suisse. Les demandes de titre de séjour de courte durée présentées par des personnes souhaitant contracter mariage ou partenariat avec un citoyen suisse ou un étranger titulaire d'un titre de séjour de longue durée seront traitées.

Les personnes qui présentent un certificat médical prouvant le vaccin contre le virus SRAS-CoV-2, y compris la deuxième dose, ne sont PAS dispensées de présenter un test moléculaire par PCR avec un résultat négatif pour l'infection virale. SARS-CoV-2, a réalisé un maximum de 2 heures avant l'arrivée en Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.