Conditions de voyage en Finlande: présentation d'un test COVID-19 négatif ou d'un test aux frontières

0 1.300

URGENCE: OUI, à partir du 1er mars 2021. RESTRICTIONS D'ENTREE SUR LE TERRITOIRE NATIONAL (valable jusqu'au 30 avril 2021).

Les restrictions à l'entrée en République de Finlande ont été prorogées jusqu'au 30 avril 2021.

Depuis le 18 février de cette année, les autorités finlandaises ont décidé de maintenir les contrôles aux frontières et de prolonger les restrictions de voyage actuelles jusqu'au 30 avril 2021 pour les personnes entrant en Finlande en provenance de pays dont le taux d'infection est supérieur à 25 pour 100.000 XNUMX habitants, y compris la Roumanie.

Voyager en Finlande est autorisé exclusivement aux ressortissants étrangers résidant en Finlande uniquement dans l'intérêt du travail, y compris pour les travailleurs saisonniers du secteur agricole, horticole et forestier et pour d'autres raisons essentielles, exclusivement dans les situations prévues par les instructions de la police des frontières. Des informations officielles mises à jour sont disponibles à la prochaine page Web.

Le transit aéroportuaire est autorisé

Le retour des ressortissants étrangers résidents et l'entrée en Finlande pour des raisons justifiées sont autorisées. Le transit par l'aéroport d'Helsinki-Vantaa est autorisé, mais les passagers sont tenus de rester dans la zone de transit de l'aéroport jusqu'au début des procédures d'embarquement afin de poursuivre leur voyage.               

En cas de longues escales ou d'annulation de vol vers l'État de destination finale, il est permis de quitter la zone de transit et de séjourner dans un hôtel dans le périmètre de l'aéroport.

L'entrée en Finlande des membres de la famille d'un citoyen finlandais ou d'un résident des États membres de l'UE est autorisée, quelle que soit leur nationalité. Il est également possible d'accoster les navires de croisière arrivant en Finlande sans autorisation de débarquer sur le territoire finlandais.

En ce qui concerne le retour en Finlande, via les points de passage frontaliers intérieurs couverts par les contrôles, cela est possible par divers moyens de transport, si nécessaire. Les cas urgents justifiés sont pris en compte: problèmes familiaux, personnels ou immobiliers (appartement ou maison de vacances) détenus en Finlande.

Ces dispositions s'appliquent à tous les citoyens des États membres de l'UE et de l'espace Schengen résidant en Finlande.

Ces dispositions s'appliquent à tous les citoyens des États membres de l'UE et de l'espace Schengen vivant en Finlande et aux membres de leur famille, ainsi qu'aux ressortissants de pays tiers vivant dans cet État avec un permis de séjour, aux citoyens des États membres de l'UE et de l'espace Schengen région, ainsi que ceux du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Afin d'assurer le personnel médical nécessaire aux frontières terrestres, les horaires d'ouverture de certains postes frontaliers ont été modifiés. Ainsi, à partir du 15 février de cette année, les points de passage frontaliers entre la Finlande et la Norvège sont ouverts de 9h00 à 21h00. À la frontière terrestre de la Finlande avec la Suède, les points de passage de Karesuvanto, Kolari, Muonio et Pello fonctionnent entre 7h00 et 21h00.

A la frontière terrestre avec la Russie, les points de passage de Nuijamaa et Vaalimaa sont ouverts de 7h00 à 21h30, et celui de Niirala est ouvert de 9h00 à 20h00. Le point de passage frontalier d'Imatra est fermé au trafic de passagers. 

La Roumanie a été incluse dans le groupe des "États rouges"

Conformément à la décision de l'Institut finlandais de la santé publique (THL), La Roumanie a été incluse dans le groupe des "États rouges", avec une incidence de cas de COVID-19 de plus de 25 pour 100.000 XNUMX habitants.

L'Agence administrative régionale de l'État a décidé de procéder à des contrôles médicaux obligatoires pour tous les passagers entrant en Finlande en provenance des «pays rouges» par tous les points de passage frontaliers aériens, maritimes et terrestres. Les examens médicaux obligatoires seront effectués entre le 1er et le 30 avril 2021 et peuvent inclure des tests gratuits pour l'infection par le SRAS-CoV-2.

Les passagers dont le test de dépistage du COVID-19 est négatif au plus tard 72 heures avant d'entrer en Finlande, ou un certificat attestant qu'ils ont été infectés par le virus SARS-CoV-2 au cours des 6 derniers mois seront exemptés des tests obligatoires.

Le refus de participer à l'examen médical obligatoire ou d'effectuer le test gratuit COVID-19 peut être sanctionné d'une amende ou d'une peine privative de liberté pouvant aller jusqu'à 3 mois pour des infractions à la législation sur la protection de la santé.

L'obligation d'effectuer l'examen médical et le test COVID-19 ne s'applique pas aux transporteurs, aux employés de la logistique et aux passagers en transit par l'aéroport d'Helsinki-Vantaa. Des informations officielles mises à jour sont disponibles sur le site Web de l'Agence administrative régionale de la Finlande méridionale.

Isolement volontaire

La recommandation ferme d'isolement volontaire à domicile ou à domicile pour tous les passagers arrivant en Finlande en provenance de pays à haut risque d'infection par le virus SRAS-CoV-2 est maintenue. Les passagers présentant des symptômes visibles seront mis en quarantaine pendant une période de 14 jours. L'auto-isolement volontaire fortement recommandé par les autorités peut être interrompu après deux tests négatifs, le second effectué au moins 72 heures après l'entrée dans le pays. Les ressortissants étrangers qui passent moins de 72 heures en Finlande ne doivent pas s'isoler ou passer un deuxième test.

Plus d'informations sur conditions de voyage en Finlande!

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.