Conditions de voyage en Italie: l'auto-isolement de 14 jours s'applique jusqu'au 13 novembre.

Conditions de voyage en Italie: l'auto-isolement de 14 jours s'applique jusqu'au 13 novembre.

0 1.632
Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<<pour un vol retardé ou annulé. Vous pouvez avoir droit à jusqu'à 600 €.

Le 7 octobre 2020, le Conseil des ministres de la République italienne a prolongé l'état d'urgence afin de prévenir et de combattre les effets de la pandémie COVID-19 jusqu'au Janvier 31 2021.

Les personnes qui ont passé / transité sur le territoire roumain au cours des 14 derniers jours, avant leur arrivée en Italie, sont soumises à l'obligation d'auto-isolement et de surveillance médicale pendant une période de 14 jours à leur arrivée sur le territoire italien.

Le 13 octobre 2020, les autorités italiennes ont approuvé l'extension de ces mesures pour lutter contre la propagation du virus du 14 octobre au 13 novembre 2020.

Les exceptions à l'obligation d'auto-isolement à l'arrivée en Italie s'appliquent aux citoyens qui arrivent ou ont transité par la Roumanie au cours des 14 derniers jours à condition qu'ils ne présentent pas de symptômes d'infection par le virus SRAS-CoV-2:

  • les moyens de transport des équipages;
  • personnel navigant;
  • les personnes entrant en Italie à des fins professionnelles couvertes par des protocoles de sécurité spéciaux, approuvé par l'autorité sanitaire compétente;
  • dans le cas d'inscriptions pour des raisons non susceptibles de report, y compris la participation à des manifestations sportives et des expositions internationales, après avoir obtenu une autorisation du Ministère de la Santé et avec obligation de présenter au transporteur au moment de l'embarquement ou à toute personne désignée pour effectuer les contrôles, le certificat confirmant que, dans les 72 heures précédant l'entrée sur le territoire, un test de diagnostic moléculaire ou capture d'antigène, type de tampon, avec résultat négatif.

Également, les personnes qui remplissent cumulativement les conditions suivantes sont exemptées de l'auto-isolement: ne présentent aucun symptôme d'infection par le virus SRAS-CoV-2, n'ont pas voyagé au cours des 14 derniers jours précédant l'entrée en Italie dans les pays ou territoires de la liste F (Arménie, Bahreïn, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Chili, Koweït, Macédoine du Nord, République de Moldova, Oman, Panama, Pérou, République dominicaine, Monténégro, Colombie) et se trouve dans l'une des situations suivantes:

  • les personnes entrant en Italie pour un court séjour (jusqu'à 120 heures au total) pour des raisons de travail, de santé ou d'urgence absolue, avec l'obligation de quitter le territoire italien à la fin du trimestre ou, à défaut, de se soumettre mesures d'auto-isolement et de surveillance de la santé;
  • les personnes entrant en Italie à des fins de transit pour une période maximale de 36 heures par des moyens de transport privés, avec l'obligation de quitter le territoire italien à la fin de la période ou, à défaut, de se soumettre à des mesures d'auto-isolement et de surveillance sanitaire;

La Roumanie est sur la liste D de l'Italie, avec l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, Roumanie, Rwanda, République de Corée, Thaïlande, Tunisie, Uruguay

  • citoyens et résidents d'un État membre de l'UE ou des États et territoires indiqués dans liste A (Saint-Marin, le Saint-Siège), liste B (Autriche, Bulgarie, Chypre, Danemark - y compris les îles Féroé et le Groenland, l'Estonie, la Finlande, l'Allemagne, la Grèce, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Pologne, le Portugal - y compris les Açores et Madère, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Hongrie , Islande, Liechtenstein, Norvège - y compris les îles de Svalbard et Jan Mayen, Suisse, Andorre, Principauté de Monaco), liste C (Belgique, France - y compris Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte et autres territoires hors du continent européen, Pays-Bas - hors territoires hors du continent européen, République tchèque, Espagne - y compris les territoires du continent africain, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord - y compris les îles anglo-normandes, Gibraltar, l'île de Man et les bases britanniques sur l'île de Chypre et à l'exclusion des territoires en dehors du continent européen), et liste D (Australie, Canada, Géorgie, Japon, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Rwanda, République de Corée, Thaïlande, Tunisie, Uruguay) qui se rendent en Italie pour des raisons professionnelles avérées et qui n’ont pas été ou qui n’ont pas transité au cours des 14 derniers jours précédant l’entrée sur le territoire italien dans un ou plusieurs États et territoires indiqués sur la liste C.

À partir du 9 juillet, toute personne entrant en Italie de l'étranger est tenue de présenter au transporteur ou aux forces de police en cas de contrôle, un déclaration sous sa propre responsabilité , avec une indication claire des éléments suivants:

  1. les pays et territoires étrangers dans lesquels la personne a transité ou a transité dans les 14 jours précédant son entrée en Italie;
  2. les raisons du déménagement, en cas d'entrée en provenance des États ou territoires indiqués dans les listes E et F de l'annexe 20;
  3. en cas de séjour ou de transit dans les 14 jours précédant l'entrée en Italie dans un ou plusieurs États et territoires énumérés aux annexes D, E et F de l'annexe 20: adresse complète de résidence ou de résidence en Italie, où la période de surveillance doit être effectuée sanitaire et auto-isolement désigne le moyen de transport privé à utiliser pour atteindre cet endroit ou, exclusivement en cas d'entrée en Italie avec un moyen de transport aérien régulier, le moyen de transport aérien régulier suivant, dont l'utilisation est prévue pour atteindre la destination finale et le code d'identification du billet de voyage, un numéro de téléphone (peut également être mobile), auquel les communications peuvent être reçues tout au long de la période de surveillance médicale et d'auto-isolement;

Le texte italien complet du nouveau décret adopté par le président du Conseil des ministres de la République italienne le 13 octobre 2020, valable jusqu'au 13 novembre 2020, peut être consulté ci-dessous.

dPCM_13_ottobre_2020

EXCEPTIONS ET DISPOSITIONS CONCERNANT LE TRANSIT:

  • les personnes entrant en Italie à des fins de transit pour une période maximale de 36 heures par des moyens de transport privés, avec l'obligation de quitter le territoire italien à la fin de la période ou, à défaut, de se soumettre à des mesures d'auto-isolement et de surveillance sanitaire;
  • en cas d'entrée en Italie par un vol régulier, il est permis de poursuivre le voyage par un autre moyen de transport aérien régulier jusqu'à la destination finale mentionnée dans la déclaration, à condition que vous ne quittiez pas les zones spécialement conçues à l'intérieur des aéroports.
  • les passagers des navires de croisière débarquant en Italie à la fin de la croisière sont autorisés à rentrer dans leur propre pays (aux frais de l'armateur);
  • Lorsque vous montez à bord d'un avion / navire à destination de l'Italie, vous devez remplir une déclaration sous votre propre responsabilité (formulaire modèle MAE), en précisant clairement que vous êtes en transit vers votre domicile dans un pays autre que l'Italie. Si vous présentez des symptômes du virus Covid-19, vous devez immédiatement en informer les autorités sanitaires locales compétentes par téléphone et suivre leurs instructions.

Les nouvelles dispositions sont obligatoires dans toute l'Italie et aucune dérogation n'est autorisée par les ordonnances régionales. Ces mesures s'appliquent jusqu'au 13 novembre 2020 inclus.

Plus d'informations sur Site Web MAE!

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.