Les compagnies aériennes russes suspendent leurs vols internationaux de peur de détourner leurs avions.

1 420

Rosaviatsia, l'Agence fédérale russe du transport aérien, a recommandé aux compagnies aériennes nationales de suspendre tous les vols internationaux, à l'exception des vols vers la Biélorussie. L'annonce a été faite en particulier aux compagnies aériennes russes qui possèdent des avions loués auprès de sociétés de leasing en Europe et aux États-Unis.



Les sociétés de leasing internationales doivent récupérer plus de 700 avions auprès des compagnies aériennes russes sur un total de 1000 XNUMX avions existants en Russie. En temps de guerre et à cause des interdictions imposées à la Russie, les sociétés de leasing doivent protéger leurs avions car ils ne sont plus assurés.

L'annonce du 5 mars, qui décourage les vols de passagers et de fret, est une reconnaissance de facto de l'effet écrasant des sanctions internationales depuis que la Russie a lancé son invasion généralisée de l'Ukraine.

Rosaviatsia a laissé entendre qu'en exploitant des vols internationaux, les compagnies risqueraient de voir leurs avions confisqués sur la base de nouvelles interdictions de location à la Russie. La recommandation exclut les compagnies aériennes avec des avions russes ou celles qui ne risquent pas la confiscation des avions.

Aeroflot et S7, certaines des plus grandes compagnies aériennes de Russie, ont annoncé la suspension des vols internationaux à partir du 8 mars. Les passagers concernés pourront voyager vers / depuis la Russie via des compagnies aériennes étrangères desservant / depuis l'Azerbaïdjan, l'Arménie, le Kazakhstan, le Qatar, les Émirats arabes unis, la Turquie, la Serbie et d'autres États qui n'ont pas fermé l'espace aérien aux vols russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.