La Commission européenne a établi que le 3ème soutien financier fourni par le gouvernement italien à Alitalia est légal

0 138

Commission européenne (CE) a établi que l'aide financière de 24,7 millions d'euros fournie par le gouvernement italien à Alitalia respecte les règles en matière d'aides d'État établies par l'Union européenne.

La mesure vise à compenser les pertes subies par la compagnie aérienne du fait des restrictions anti-covid imposées entre le 1er novembre et le 31 décembre 2020; comme l'a déclaré la vice-présidente exécutive de la CE, Margrethe Vestager, chef de la Commission de la concurrence.

Il s'agit de la troisième aide que reçoit l'opérateur italien pour les mêmes raisons. Le commissaire a indiqué que Dans le même temps, l'enquête sur l'aide financière reçue dans le passé par Alitalia pour sa restructuration se poursuit.

Vestager a ajouté qu'il continuera à travailler en étroite collaboration avec tous les États membres pour garantir que les mesures nationales de soutien puissent être mises en œuvre de manière coordonnée et efficace et conformément aux règles de l'UE.

Restrictions en vigueur en Italie et dans d'autres pays européens pour limiter la propagation de la nouvelle vague de coronavirus ils ont gravement affecté les opérations d'Alitalia. Le gouvernement italien a notifié à la Commission européenne une mesure d'aide supplémentaire destinée à compenser la compagnie aérienne sur une période de temps sur certaines liaisons.

Cette décision prise par la CE fait suite à 2 autres décisions prises le 4 septembre 2020 et le 29 décembre 2020 pour approuver les mesures italiennes de compensation des pertes d'Alitalia du 1er mars 2020 au 15 mars 2020 et du 16 juin au 31 octobre 2020. 2 autres aides financières reçus par Alitalia pour respectivement 199,45 millions d'euros et 73 millions d'euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.