Carpatair - de l'ecstasy à l'agonie et vice versa?

Carpatair - de l'ecstasy à l'agonie et vice versa?

2 2.714

Carpatair est née l'année 1999 et a effectué son premier vol sur 26 en mars 1999, sur la ligne Cluj-Napoca - Venise. De 2000, le hub a été déplacé à Timisoara. Le premier avion était un Yakovlev Yak-40 loué à Moldavian Airlines. C'est ainsi que l'une des plus grandes compagnies aériennes régionales du sud-est de l'Europe a commencé son histoire.

Yakovlev Yak-40

Au cours de la période de gloire, la société a exploité, via le hub de l'aéroport "Traian Vuia", 350 sur des vols hebdomadaires à destination de 28, à partir de six pays d'Europe orientale et occidentale. À une certaine époque, la flotte de Carpatair était composée d'appareils 15: 6 - SAAB 2000, 1 - Boeing 737-300, 3 - Fokker 100 - 3 - Fokker 70, 2 - XRUM XRXN - XRX XRX.

Au début c'était bon. Étant l'une des premières compagnies aériennes du Banat, Carpatair a connu un grand succès, bénéficiant d'une faible concurrence de la part de ses concurrents. En 2012, Carpatair transporte encore environ 40% des passagers transitant par l'aéroport de Timisoara.

carpatair_fokker

Mais les années ont passé et la situation a changé, et Carpatair n'a pas réussi à s'adapter. Wizz Air est entré dans le Banat en force, ouvrant de nouvelles routes au départ de Timisoara et d'Arad. Carpatair a perdu du terrain devant ses concurrents et a accusé la direction de l'aéroport de Timisoara d'accorder une aide d'État aux entreprises concurrentes tarifs discriminatoires. Les accusations se sont transformées en une série de poursuites, impliquant à la fois l'aéroport international de Timisoara et l'opérateur à bas coût Wizz Air. Sur 14 Novembre, une condamnation irrévocable donne une victoire à l'opérateur Carpatair dans la bataille avec l'aéroport de Timisoara, mais déjà la situation avait changé.

carpatair_boeing

L’année 2013 a commencé avec quelques problèmes pour Carpatair. Plusieurs incidents mettant en cause des avions KPR ont eu lieu, le plus important étant à Rome. Un avion ATR 72 KRP a quitté la piste de l'aéroport de Fiumiciuno.

ATR_72_Carpatair

Au cours de la dernière année, Carpatair a annoncé toutes sortes de changements dans le programme opérationnel. Il a abandonné le hub de Timisoara et s'est tourné de plus en plus vers l'aéroport de Bacau. De 28 octobre à 2012, Carpatair a abandonné la route Timisoara - Bucarest. Cependant, il a continué d'ouvrir de nouvelles routes à partir de Craiova, Bacău et Chisinau.

Et quand tout semblait aller pour le mieux, Carpatair annonçait avoir restructuré sa flotte. Sur 31 May 2013, le dernier avion Saab 2000 a quitté la flotte de Carpatair, après 10 années d’année de service sous le logo de la société, marquant ainsi un changement important dans la stratégie de Carpatair: passer à des vols de point à point, sans escale à Timisoara.

Mais il ne s'est pas arrêté là. Sur 31 May, Carpatair a cédé la majeure partie de l’avion. En plus des Saabs, il est revenu Boeing 737-300 reçu le 21 en mai 2012 et qui est arrivé dans la flotte de Belavia, Belarusian Airlines, a renoncé au 3 Fokker 70 et à un Fokker 100. En rapport avec les deux ATR, l'un a été sérieusement endommagé lors de l'incident de Rome et le second fait partie de la flotte de Jat Airways. À l'heure actuelle, la flotte de Carpatair est composée d'appareils 4: 3 Fokker 100 et d'un Boeing 737-300 (SP-LLC) emprunté à LOT Polish Airlines.

Avec la réduction de la flotte, Carpatair a également réduit le nombre de vols. Depuis 21, X juin, Carpatair a abandonné ses liaisons: Timisoara-Bacau, Timisoara-Cernăuţi, Timisoara-Iasi, Timisoara-Chisinau, Timisoara-Craiova, Timisoara-Dusseldorf, Timisoara-Munich. Actuellement, Carpatair dispose d'un réseau de destinations 2013: Allemagne - Stuttgart; Italie - Bergame, Rome, Venise; Roumanie - Bacău, Craiova, Timisoara; République de Moldova - Chisinau; Ukraine - Chernivtsi.

carpatair_saab

Je pourrais dire que les mesures ont été prises pour assurer la rentabilité de la compagnie aérienne. Mais nous ne pouvons pas anticiper la direction prise par ce transporteur. Tant que la direction de Carpatair sera satisfaite de l'activité actuelle et réalisera des bénéfices, elle continuera probablement à le faire. De sources proches de Travel Travel, nous avons appris qu'un nouveau Boeing 737 rejoindrait la flotte KRP. L'avion Boeing 737-36M (MSN 28332) est propulsé par deux moteurs 2x CFMI CFM56-3C1, peut accueillir 148 et dispose de nombreuses années de fonctionnement. Grâce à 17, cet avion faisait également partie de la flotte de TAROM.

J'ai pris l'avion avec Carpatair et ça m'a plu. J'ai apprécié ce transporteur pour son travail et j'ai tendance à penser qu'il volera loin d'ici. Je m'attends à un rebranding, à un repositionnement sur le marché. Carpatair est un transporteur à service complet et je suis convaincu qu'il le restera. Et entre juillet et août, Carpatair complétera ses vols vers l'Italie.

Il reste à voir ce qui arrivera à Carpatair à partir de la saison hivernale 2013 / 2014!

Commentaires 2
  1. […] 24 July 2013, j’ai écrit un article sur l’évolution de la compagnie aérienne Carpatair, comment elle est passée de l’ecstasy à l’agonie et j’espère retourner dans […]

  2. [...] présent, l'avion a 13 ans 20.1 et est propulsé par deux moteurs Rolls-Royce AE 2100. Après avoir abandonné la flotte d'avions SAAB 2000, Carpatair a rejoint la flotte suédoise d'avions […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.