Capacité de traitement élevée avec 50% à l'aéroport Henri Coandă

Capacité de traitement élevée avec 50% à l'aéroport Henri Coandă

La Société des aéroports nationaux de Bucarest poursuit le processus de fluidification du contrôle des passagers aux points de passage aux frontières, en complétant le nombre de guichets et en réorganisant la zone de contrôle des passeports, au départ de l'aéroport Henri Coanda.

0 351

"À partir de cette semaine, la capacité de traitement des passagers aux points de contrôle frontaliers a augmenté de presque 50% par rapport au flux sortant du pays. Le temps d'attente des passagers pour le contrôle des documents a considérablement diminué, il s'agit actuellement de minutes 2-5 », Bogdan Mîndrescu, directeur général de la société nationale des aéroports de Bucarest.

Plusieurs postes de police des frontières

À l’heure actuelle, après la réorganisation de la zone de contrôle des passeports, les passagers disposent du poste de contrôle des départs 13 de la police des frontières, doté de points de contrôle 26. La mesure prise par la direction de la société nationale des aéroports de Bucarest a reçu l'appui total du ministère de l'Intérieur, qui a assuré la couverture de tous les postes de contrôle de l'aéroport par des agents de la police des frontières.

Les nouveaux compteurs fonctionnent dans le programme de test depuis le mois d’août 24 et sont opérationnels à partir de cette semaine.

"Nous poursuivrons nos efforts pour optimiser nos services et analyserons les possibilités d'extension des capacités de traitement afin que le transit des passagers via l'aéroport Henri Coandă soit aussi rapide et confortable que possible.

Nous vous remercions de comprendre nos passagers et nous vous assurons que nous prenons toutes les mesures nécessaires pour assurer leur confort et leur sécurité, mais également pour la sécurité complète des opérations aéroportuaires », a déclaré le directeur général du CNAB, Bogdan Mîndrescu.

Rappelons que, à partir de la semaine dernière, et la capacité de traitement des passagers à leur entrée dans le pays a été étendue aux compteurs 2, respectivement aux stations de contrôle 4, dédiés aux vols charters.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.