Brussels Airlines prend des mesures drastiques pour un avenir durable. Faites des licenciements et réduisez la flotte.

0 357

La pandémie de COVID-19 a durement touché l'aviation et le tourisme. Ces derniers mois, nous vous avons informés et publié des centaines d'articles sur les ravages causés par le nouveau coronavirus. Des dizaines de milliers d'avions étaient stationnés au sol, des centaines de compagnies aériennes et des milliers d'agences de voyages luttent pour leur survie. Des milliards de personnes sont bloquées chez elles à la suite de mesures drastiques prises par les autorités du monde entier.

Et la mauvaise nouvelle ne s'arrête pas là. Les compagnies aériennes, à leur tour, doivent prendre des mesures drastiques pour un avenir durable. Les compagnies aériennes prévoient des licenciements massifs dans les prochains mois.

Même Brussels Airlines prend des mesures strictes pour assurer un avenir durable. L'impact négatif de la crise des coronavirus sur le budget de la compagnie et la très faible demande de vols obligent Brussels Airlines à prendre des mesures drastiques et indispensables pour assurer la survie de la compagnie.

Les principales mesures prises par Brussels Airlines:

  • Revoir le réseau opérationnel en se concentrant sur la demande du marché et en optimisant la rentabilité de l'itinéraire.
  • Adaptation de la flotte en fonction de l'optimisation du réseau: de 54 à 38 avions (-30%).
  • Réduire les coûts de personnel en réduisant le nombre d'employés de 25%.
  • Réduire les coûts d'exploitation et augmenter l'efficacité opérationnelle, entre autres, en améliorant la productivité et en normalisant la flotte.

Brussels Airlines recherche des solutions pour éviter les licenciements forcés. Les responsables de la main-d'œuvre doivent rechercher des solutions alternatives permettant de réduire le nombre d'employés: contrats saisonniers, départs à la retraite des titulaires de ce droit, révision des contrats à temps partiel, congés sans solde ou même volontaires souhaitant quitter l'entreprise.

Parallèlement à la mise en œuvre de mesures drastiques de revitalisation de la compagnie, Brussels Airlines mène des discussions parallèles avec les autorités belges sur le soutien financier nécessaire pour surmonter la crise provoquée par COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

AnglaisFrançaisAllemandItalienPortugaisRoumainRusseEspagnolturc