fbpx Blue Air: lettre ouverte à ses passagers et partenaires

Blue Air: lettre ouverte à ses passagers et partenaires

2 5.671
Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<< pour un vol retardé ou annulé. Vous pouvez avoir droit à jusqu'à 600 €.

Blue Air remercie le gouvernement roumain et les représentants de l'État roumain qui ont compris l'importance de l'aviation roumaine pour l'avenir de ce pays, confirme la réception de la première tranche du prêt de 300.775.000 2021 XNUMX LEI et se prépare à un hiver compliqué et à une reprise à partir du printemps XNUMX.

Nous sommes heureux d'annoncer à nos passagers et partenaires commerciaux que, 6 mois après l'adoption par le gouvernement roumain du mémorandum décidant de soutenir TAROM et Blue Air pour compenser les effets de la décision de l'État roumain de suspendre les vols, vendredi , Le 23 octobre 2020, toutes les étapes de l'opérationnalisation du prêt de 300.775.000 XNUMX XNUMX millions de LEI accordé par Eximbank avec garantie de l'État sont achevées.

Blue Air a obtenu un prêt de 6 ans

Pour référence, il s'agit d'un prêt de 6 ans, avec intérêt ROBOR + 4% + commission pour le fonds de risque de 2% par an, garanti par une série d'actifs, dont 75% des actions de Blue Air Aviation SA et du principal actionnaire , Airline Invest SA  

Veuillez noter que l'obtention de ce financement a été à la base de la décision de Blue Air de reprendre les vols réguliers à partir de juillet 2020, ce qui a permis de couvrir les pertes et les pénuries de liquidités causées par l'arrêt d'urgence.

Nous remercions le Premier ministre roumain, le ministre des transports, de l’infrastructure et des communications, ainsi que tous les spécialistes de ce ministère, la chancellerie du Premier ministre, le Conseil de la concurrence, l’EximBank, ainsi que les représentants du ministère des finances publiques qui ont compris l’importance de l’aviation roumaine. pour l'avenir de ce pays, à la fois en termes de connectivité stratégique et en tant que source de revenus pour le budget de l'État et facteur de multiplication de l'économie - et qui nous ont aidés à surmonter les multiples obstacles bureaucratiques rencontrés au cours des 7 derniers mois.

Nous remercions nos passagers qui ont compris les difficultés majeures que nous avons rencontrées ces derniers mois.

Dans le même temps, nous profitons de cette occasion pour remercier nos passagers qui ont compris les grandes difficultés que nous avons rencontrées ces derniers mois et qui ont continué à nous faire confiance et à voyager avec Blue Air.

De même, nous remercions nos partenaires commerciaux qui ont accepté notre entrée dans la procédure d'arrangement préventif et ont continué à nous offrir un crédit fournisseur même lorsque, en raison du report absolument incompréhensible de l'achèvement de la mesure d'aide d'État, nous n'avons pas a pu honorer les engagements de septembre et octobre 2020. 

Enfin, nous remercions tous nos collègues qui, bien qu'une grande partie de cette période ait été techniquement au chômage, ont toujours répondu rapidement et professionnellement dans les courts intervalles auxquels ils ont été interrogés. L'équipe Blue Air a toujours veillé à ce que nos avions soient bien entretenus, que les passagers voyagent en toute sécurité et qu'ils reçoivent les informations disponibles pour pouvoir planifier au mieux leurs voyages, malgré les incertitudes.

Le soutien que le gouvernement roumain a décidé de donner à Blue Air nous honore et crée une responsabilité supplémentaire pour nous.

Le soutien que le gouvernement roumain a décidé de donner à Blue Air nous honore et crée une responsabilité supplémentaire pour nous - celle de continuer à soutenir l'aviation roumaine dans cette période difficile pour nous tous. De plus, ce soutien vient comme une confirmation du fait que nous sommes une entreprise d'importance stratégique en Roumanie et que nous pouvons être un moteur important de la reprise économique.  

L'obtention de la garantie de l'Etat pour l'octroi du prêt de 300.775.000 LEI a été un processus extraordinairement compliqué, très retardé par rapport aux prévisions précédentes, au cours duquel nous avons dû apporter de nombreux ajustements au plan initial présenté aux autorités roumaines et européennes, mais aussi aux créanciers. concordatari.  

Blue Air a payé l'intégralité des dettes à l'ANAF

Ainsi, du fait des conditions, jugées abusives par nous, imposées par le ministère des Finances publiques, les premiers prélèvements sur le prêt ont été utilisés pour le paiement intégral des dettes envers l'État roumain (ANAF, AACR et Romatsa) bien qu'environ 80% des sommes versées à l'ANAF ils étaient dus et leur paiement empêche l'entreprise de bénéficier des facilités fiscales accordées à tous les contribuables par le même État roumain.

Malheureusement, sachant qu'un hiver encore plus rude que ceux auxquels nous étions habitués et que le niveau de la demande de vols diminue d'une semaine à l'autre, nous sommes très déçus d'avoir dû abandonner le rééchelonnement convenu par l'ANAF en juin 2020. , ce qui met une pression supplémentaire sur l'organisation dans les mois à venir.

Dans ce contexte, nous devons revoir à nouveau le plan de relance et l'offre à convenir. Chaque lion restant doit être bien sauvé au printemps lorsque, avec l'atténuation de la pandémie, nous serons prêts à nous remettre.  

La garantie reçue de l'État roumain est un vote de confiance dans la capacité de l'équipe de Blue Air à traverser cette période compliquée et à continuer à voler, à payer des impôts à l'État roumain et à rembourser le prêt.

Nous avons toujours les besoins des passagers au premier plan. Ainsi, bien que la demande de vols soit inférieure à 20% par rapport à la même période l'an dernier, nous continuerons d'opérer des vols vers les destinations les plus demandées par nos passagers.

Nous commencerons à rembourser les sommes dues aux passagers

De plus, avec l'aide de ce crédit nous pourrons commencer à rembourser les sommes dues aux passagers qui ont décidé de ne plus voyager dans les 24 prochains mois et qui ont déjà demandé un remboursement..

Nous sommes heureux que nos passagers, pour la plupart, aient décidé de nous soutenir en utilisant le portefeuille électronique pour acheter des billets ou des services Blue Air au cours des 2 prochaines années.

Nous les remercions pour leur confiance - cela nous aide à être encore plus préparés à la reprise l'année prochaine, afin que nous puissions leur proposer de meilleures solutions de voyage, tant en termes de niveau de service que de prix.

Blue Air continue le combat

Chez Blue Air, nous sommes déterminés à continuer à lutter pour cette compagnie, pour l'aviation roumaine, pour notre équipe et nos passagers - des gens entreprenants, qui travaillent pour une vie meilleure et apportent de l'argent en Roumanie. Nous sommes déterminés à construire ensemble une entreprise encore plus forte, qui continuera à concurrencer sur un pied d'égalité avec les grandes entreprises européennes à bas coûts. Nous savons ce que nous devons faire et nous avons montré jusqu'à présent que nous pouvons faire ce que nous nous sommes fixés.

Nous continuons de compter sur le soutien de nos passagers, partenaires et collègues et continuerons à faire de notre mieux et il est humainement possible que, malgré des difficultés bureaucratiques inattendues, nous puissions surmonter cette situation difficile ensemble pour Blue Air et l'ensemble du secteur aérien. l'aviation et le tourisme.

L'existence d'entreprises roumaines solides dans les domaines stratégiques du pays représente la seule garantie pour la protection des intérêts stratégiques roumains. Blue Air est l'une de ces entreprises. Vous pouvez compter sur nous.

Oana Petrescu, directrice générale

Au nom de toute l'équipe Blue Air

Commentaires 2
  1. Ivașcu Iulian dit

    Bode dit autre chose.
    https://m.hotnews.ro/stire/24394888?amp
    Blue Air a-t-il obtenu l'argent?
    Qui ment?

    1. Sorin Rusi dit

      Oui, il a reçu 50% de l'argent nécessaire car il s'agit d'un prêt contracté via Eximbank et garanti par le gouvernement. Ce n'est pas une aide d'État. Il recevra également la deuxième tranche. Le Sénat a voulu faire un spectacle, mais a omis que le crédit en Roumanie ne soit pas dans ses attributions :). Chez TAROM, il y a une autre histoire, il y a une aide d'État avec de l'argent provenant du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.