Blue Air vise à reprendre ses vols à partir du 10 octobre 2022

0 3.815

D'abord, nous voudrions présenter nos excuses à tous les passagers de Blue Air, qui ont été affectés par l'impossibilité d'effectuer des vols réguliers à partir de midi le 6 septembre 2022.

videvide

Nous nous excusons auprès de tous les employés et partenaires commerciaux de Blue Air Aviation Company car nous n'avons pu remplir toutes nos obligations envers eux.

Enfin et surtout, compte tenu du fait que d'après les annonces publiques publiées hier, le 8 septembre 2022, nous avons constaté que nous avons été mal compris, nous voulons nous exprimer entièrement Merci pour l'aide ce qui nous est arrivé accord dans ces moments de crise maximale de Société Nationale de Transport Aérien TAROM SA. ainsi que par Premier ministre de Roumanie, mais aussi par Ministre des Transportsà rapatriement des passagers Blue Air qui étaient coincés à l'extérieur du pays.

En l'absence de ce soutien et en l'absence d'un effort humain particulier de tout le monde employés de TAROM SA, ainsi que ceux de la chancellerie Premier ministre, ministère des Transports şi Ministère des affaires étrangères, la situation actuelle aurait été bien pire en termes de nombre de passagers bloqués dans les aéroports.

Dans les dernières 48 heures la direction générale, Conseil d'administration şi Actionnariat de Blue Air au trouvé le fait que le niveau des ventes de billets a été considérablement affecté, et les montants collectés par les processeurs de paiement ont été bloqués par eux, de sorte que L'entreprise n'a pas à ce moment de fonds nécessaire le paiement du carburant et autres frais de fonctionnement, obligatoire pour les vols prévus à partir du 12 septembre.

A leur suite, la Compagnie propose de reprendre les vols à partir du 10 octobre 2022.

En plus, tous les fournisseurs de services de vol essentiels au conditionné fournir services de paiement de la dette respectifs. Dans ce contexte, tous les aspects concernant la manière de reprendre l'activité de vol le plus rapidement possible ont été analysés, en discutant directement avec des dizaines de fournisseurs critiques de l'entreprise, à savoir les aéroports, les sociétés de manutention, les fournisseurs de carburant, les autorités de contrôle du trafic aérien ainsi qu'avec le propriétaire. des avions exploités par Blue Air.

La décision de reprendre les vols tient compte de manière décisive de la possibilité pour la compagnie de rembourser à tous les passagers concernés les sommes dues et de payer tous les partenaires commerciaux les coûts des services rendus au profit de la société.

Ainsi, nous informons tous les passagers des vols prévus jusqu'au 10 octobre 2022 de ne pas se présenter aux aéroports de départ, ces vols ne pouvant être opérés.

Nous précisons le fait que lors des discussions tenues en Le conseil d'administration de Blue Air, le représentant du ministère des transports et des infrastructures a demandé la reprise des vols dans les plus brefs délaiset le vote du représentant du ministère des Finances ne pouvait être exprimé. Le vote du représentant du Ministère des Finances est extrêmement important, compte tenu du fait que cette institution a émis la Lettre de Garantie pour l'octroi par Eximbank SA du crédit commercial d'un montant de 300.775.000 XNUMX XNUMX LEI, prêt garanti par 75 % des actions de la Société et d'autres actifs détenus par Blue Air et les actionnaires de la Société.

Au cours de cette période, nous croyons fermement que les 2 investisseurs avec lesquels l'actionnariat de la société est en discussions extrêmement avancées au moment où cela est intervenu situation de force majeure, ils auront le temps nécessaire pour analyser absolument tout les conséquences de cet événement et de décider, définitivement, s'ils veulent investir les sommes nécessaires pour ramener Blue Air aux chiffres d'avant la pandémie de COVID-19.

La perte d'environ 130.000.000 XNUMX XNUMX EUR générée doit être couverte

La perte d'environ 130.000.000 15 XNUMX EUR due aux interdictions de vol, l'incertitude des nombreuses vagues pandémiques, l'augmentation absolument soudaine et extraordinaire du prix du carburant, principalement causée par la guerre en Ukraine, et la baisse de plus de XNUMX % doivent être couvertes du pouvoir d'achat de l'euro face à l'USD.

Nous précisons le fait que l'aide d'État était strictement dimensionnée pour couvrir les pertes subies par Blue Air lors de la suspension des vols, à la suite de la déclaration de l'état d'urgence dans la période mars-juin 2020 et le déficit de trésorerie limité de la Société au 31 décembre 2020, étant donné que la pandémie a profondément affecté les revenus de la société sur la période 2020-2021.

Dans les plus brefs délais nous reviendrons avec des précisions sur la manière dont l'activité de transport aérien de passagers sera reprise par la société Blue Air Aviation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.