Blue Air a été condamné à une amende de 2 millions d'euros par l'ANPC ! Les passagers concernés par des vols annulés pourraient être remboursés dans un délai maximum de 10 jours !

2 1.736

L'Autorité nationale de protection des consommateurs (ANPC) a annoncé avoir infligé une amende de 2 millions d'euros à Blue Air, la plus importante amende infligée à ce jour par l'autorité. L'ANPC a lancé une action de contrôle le mois dernier, après que près de 1.000 XNUMX plaintes ont été enregistrées contre l'entreprise.

»Compte tenu des aspects constatés après les vérifications et de l'inexistence du chiffre d'affaires déclaré de l'opérateur économique, qui a rendu impossible fixer une amende en pourcentage, La Commission a décidé d'appliquer une amendes pour une amende de 2 millions d'euros, équivalent en lei au taux de change de la Banque nationale de Roumanie, le 12 juillet 2022, 9,88 millions de lei, conformément aux dispositions de l'art.15 (2) à partir de Loi n. 363/2007 relative à la lutte contre les comportements répréhensibles des consommateurs à l'égard des consommateurs et à l'harmonisation de la réglementation avec la législation européenne en matière de protection des consommateurs, telle que modifiée et complétée ultérieurement», est indiqué un communiqué de l'ANPC, repris par Economica.net!

L'ANPC montre qu'entre le 30 avril 2021 et le 30 avril 2022, Blue Air a annulé 11.289 XNUMX vols, leur correspondant 178.405 XNUMX réservations pour lequel des paiements ont été effectués pour un montant total de 66.5 millions de lei, par des consommateurs dans 20 États membres de l'Union européenne, dans lesquels la compagnie aérienne soumise aux contrôles assure des vols réguliers.

L'ANPC a ordonné à titre de sanction complémentaire la mesure de réparation prévue à l'art. 12 al. (1) allumé. a) de la loi 363/2007, à savoir ,,… résiliation du contrat et remboursement de la valeur des prestations annulées et des indemnités afférentes dans un délai maximum de 10 jours"Conformément à l'option des consommateurs et concernant toutes les réservations annulées et pour lesquelles l'opérateur économique n'a pas procédé au remboursement correct des sommes dues, y compris l'indemnisation, suite à l'annulation des vols après le 30 avril 2022.

Dans le même temps, l'ANPC a ordonné la mesure de ne plus mettre à la disposition des consommateurs, sur le marché, des offres de vols pour lesquelles l'opérateur économique ne dispose pas des équipements/moyens/ressources nécessaires pour les réaliser, dans le respect des conditions et caractéristiques déclarées .

"Considérant que les écarts constatés concernent à la fois les consommateurs roumains et européens, l'ANPC, par l'intermédiaire de la direction générale du contrôle de la surveillance du marché et de l'harmonisation européenne, a envoyé une alerte à la Commission européenne et aux autorités homologues de l'ANPC, des autres États membres, demandant une vérification , au niveau européen niveau d'infractions similaires à la législation, autres que celles portées contre l'ANPC, ou si des mesures ont déjà été prises pour assurer le respect du droit de l'UE contre de telles violations de Blue Air Aviaton SA", indique l'institution.

Les opérateurs économiques continueront à rester à l'attention de l'ANPC, et l'exécution des mesures ordonnées, de la restitution des sommes, ainsi que la cessation des pratiques commerciales incorrectes, seront vérifiées par les commissaires, après la fin de la 10 jours, prévu par la loi.

Commentaires 2
  1. […] Nous vous rappelons que l'ANPC a annoncé dans un communiqué que Blue Air s'est vu infliger une amende de 2 millions d'euros ! […]

  2. […] Entre ANPC et Blue Air, c'est loin d'être terminé. Après que l'ANPC a annoncé qu'elle avait infligé une amende de 2 millions d'euros à Blue Air, la compagnie low-cost roumaine a accusé l'ANPC d'abus de pouvoir et a même commis une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.