Entre avril 2021 et juin 2022, Blue Air a annulé plus de 11200 180 vols pour lesquels plus de 000 XNUMX billets ont été vendus !

0 350

L'ANPC a fait une série de révélations dans l'enquête visant la compagnie aérienne Blue Air, déclarant qu'au 30 avril 2021 - date à laquelle la plupart des restrictions imposées par la pandémie ont été levées - la compagnie a annulé plus de 11.200 180.000 vols pour lesquels près de 66,5 XNUMX vols ont été effectués réservations et plus de XNUMX millions de lei ont été payés.

L'ANPC déclare que Blue Air n'a pas donné aux passagers les raisons d'annuler les factures, n'a pas remboursé leur valeur et n'a pas versé d'indemnisation. De plus, bien qu'il ait été attiré par la pratique commerciale, l'entreprise a rechuté.

»Ainsi, durant la période analysée par les commissaires de l'ANPC, plus précisément à partir du 30 avril 2021 (moment de la levée de la plupart des restrictions de vol imposées par la pandémie de Covid-19) et jusqu'au 14 juin 2022 - date à laquelle les résultats des investigations ont été porté à la connaissance du représentant de la compagnie.-, l'opérateur économique a annulé 11.289 178.405 vols. Ceux-ci correspondent à 66.585.967,68 14.06.2022 réservations pour lesquelles des paiements ont été effectués pour un montant total de 20 XNUMX XNUMX lei calculé au taux de change en lei communiqué par la BNR le XNUMX des devises, par des consommateurs de XNUMX États membres de l'Union européenne dans lesquels la compagnie aérienne fait l'objet aux contrôles opère régulièrement des vols", ANPC a également transmis, il communique profit.ro!

L'institution précise que les 20 États représentent 92% de la population totale de l'Union et sont : la Croatie, le Luxembourg, la Pologne, le Portugal, l'Autriche, la Grèce, les Pays-Bas, l'Irlande, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la Suède, la Finlande, l'Allemagne, Belgique, France, Italie, Chypre et Roumanie. 

Techniquement parlant, la moyenne était de 16 billets vendus par vol, soit moins de 10% de la capacité des avions opérés par Blue Air. Or dans ces conditions, les vols n'ont pu être opérés faute de passagers. Le problème n'était pas l'annulation des vols, mais le fait que Blue Air n'offrait pas toutes les alternatives aux passagers et ne remboursait pas en espèces la valeur des billets vendus, ce que les passagers ont demandé d'innombrables fois.

Dans ce contexte, L'ANPC a mentionné qu'elle a terminé l'enquête chez Blue Air et très probablement l'entreprise sera condamnée à une amende. Nous avons également du point de vue de Blue Air Aviation concernant les "menaces" de l'ANPC

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.