Les employés de United Airlines qui refusent de se faire vacciner pour des raisons religieuses seront mis en congé sans solde

0 111

Les employés de United Airlines qui ont obtenu des exemptions de vaccination contre le COVID-19 pour des raisons religieuses seront mis en congé sans solde à compter du 2 octobre 2021.

En août 2021, United Airlines a déclaré que 67.000 19 employés américains seraient vaccinés contre le COVID-19 et envisageraient des exemptions pour des motifs religieux et médicaux ainsi que pour des convictions personnelles. Cependant, en raison de l'augmentation récente du nombre de cas de COVID-XNUMX, United Airlines a décidé de placer la règle des congés sans solde jusqu'à « Des mesures de sécurité spécifiques seront mises en place pour les salariés non vaccinés ».

Les employés qui ont bénéficié d'exemptions médicales seront envoyés en congé de maladie temporaire.

"Compte tenu du grand nombre de personnes qui travaillent et voyagent quotidiennement à travers la compagnie aérienne, nous devons faire tout notre possible pour assurer leur sécurité. Comme je l'ai dit lorsque nous avons décidé d'introduire la politique de vaccination, le monde est plus sûr lorsque tout le monde est vacciné. »

La règle s'applique à tous les salariés qui ont bénéficié d'une dispense, quelle que soit leur fonction dans l'entreprise. Ceux dont la demande d'exemption a été refusée ont jusqu'au 27 septembre 2021 pour recevoir la première dose de vaccin. S'il ne reçoit pas la première dose de vaccin à cette date (ou 5 semaines à compter de la date du refus de l'exemption), l'employé sera congédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.