Alerte à la bombe sur le vol Air France AF865, N'Djamena - Paris

0 101

Dans la matinée du 3 juin, un Boeing 787-9 Dreamliner (immatriculé F-HRBF) d'Air France, qui effectuait le vol AF865 entre N'Djamena, Tchad et Paris, a reçu une alerte à la bombe. L'avion a poursuivi sa route et a atterri à Paris, sain et sauf.

Le vol AF865 de la compagnie aérienne nationale française a décollé le 3 juin 2021, peu avant 10h00 du matin, heure locale, de l'aéroport de N'Djamena, au Tchad, vers Paris-CDG, où il a atterri à 16h01, heure locale. Après la descente des passagers de l'avion, l'avion Boeing 787-9 Dreamliner - qui venait d'effectuer le vol - a été soigneusement inspecté, mais aucun engin explosif n'a été trouvé à bord.

Alerte à la bombe sur le vol Air France AF865, N'Djamena - Paris.

Dès l'atterrissage de l'avion d'Air France, une cellule de crise interministérielle du gouvernement français a été mise en place, dirigée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, en l'absence du Premier ministre Jean Castex, qui était en Tunisie. Une enquête a été ouverte, Gérald Darmanin ayant rapidement confirmé sur les réseaux sociaux qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

Menace-bombe-vol-Air-France-1

Selon une source cité par Le Point, l'alerte a été signalée aux pilotes pendant le vol par un homme qui « A réussi à accéder à la fréquence radio et a transmis une alerte à la bombe ». Une rafale de l'armée de l'air française a escorté l'avion Dreamliner, comme c'est normalement le cas dans de telles situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.