Airbus estime le marché du 29 000 pour les nouveaux avions au cours des prochaines années 20

Airbus estime le marché du 29 000 pour les nouveaux avions au cours des prochaines années 20

5 290

Le transport aérien devient de plus en plus accessible dans toutes les régions du monde et le trafic aérien augmente d'environ 5% par an. Cette augmentation se traduit par plus de passagers, plus d'avions commerciaux nécessaires au transport, plus d'aéroports et de plus grands aéroports.

Selon une étude de Airbus - Prévisions du marché mondial (GMF), dans ce qui suit Années 20 (2013-2032) sera nécessaire 29220 des nouveaux avions de transport de passagers et de fret, tous évalués à 4.4 milliards de dollars. De la 29220, environ 28350 serait nécessaire pour les avions de passagers, un marché évalué à des milliards de dollars 4.1. Parmi ceux-ci, Les avions 10400 remplaceront une grande partie de la flotte actuelle. L'étude montre que la flotte aérienne mondiale va doubler au cours des prochaines années 20. Actuellement, la flotte aérienne mondiale compte environ 17700 d'avions, 2032 atteignant environ 36500.

Airbus_GMF-2013_press_conf

La croissance économique dans certaines régions, la facilité des déplacements, l'urbanisation, le tourisme, l'accessibilité, sont quelques-uns des facteurs qui conduiront à une augmentation du trafic aérien. De plus, on estime que dans 2032, il y aura 89 de mégalopoles, par rapport à 42 comme elles le sont aujourd'hui, et que la majeure partie du trafic long-courrier aura lieu entre elles. Selon de nouvelles estimations, 2032 transportera environ un milliard de passagers 6.7, soit plus de deux fois plus que le milliard de passagers 2.9.

Airbus estime que de plus en plus de grandes compagnies aériennes cherchent à acheter des avions gros-porteurs pour transporter plus de passagers et effectuer moins de vols. Ainsi, ils peuvent utiliser plus efficacement les créneaux horaires alloués aux aéroports très fréquentés. Un autre accent sera mis sur la réduction de la consommation de carburant, et ils entreront en jeu ici les avions du futur proche.

Le marché des très gros avions est estimé à environ 1300 unités d’une valeur de 520 milliards. Voici A380, le plus grand avion de passagers du marché. 47% de la demande provient de la zone Asie-Pacifique, puis du Moyen-Orient avec 26% et de l'Europe avec 16%.

Le marché des avions bicolores est estimé à 6780 par unités valant des milliards de 1.8. Cela inclut, entre autres, les avions A350 XWB et A330. 48% de la demande provient de la zone Asie-Pacifique, puis de l'Europe avec 15% et du Moyen-Orient avec 13%.

Le marché des avions monocouloirs est estimé à 20242 par unités valant des milliards de 1.8, soit 71% du marché des avions neufs. 34% de la demande provient de la zone Asie-Pacifique, suivie de l'Amérique du Nord et de l'Europe avec 23% chacune. Le succès des entreprises à bas coûts a largement contribué à cette demande. On estime que dans 2032, les transporteurs à bas coûts détiendront une part de marché de 21%.

Je suis heureux de voir que Boeing et Airbus font les mêmes estimations concernant l'augmentation du trafic aérien annuel, mais ils ne semblent pas en mesure de s'accorder sur le besoin de nouveaux avions. Sur 11 Juin, Boeing estime le marché du 35 000 pour les nouveaux avions au cours des prochaines années 20. Il convient de noter que ces estimations couvrent l’ensemble du marché des aéronefs et pas seulement celui d’Airbus et de Boeing. Et pourtant, où se perdent les avions 6000, la différence entre les estimations de Boeing et d’Airbus?

Commentaires 5
  1. Ionut dit

    C'est pourquoi Tarom cherche partout un corps large! Ne répondez plus à la demande ... Aiurea ... Seules des stratégies marketing pour Boeing et Airbus et ailleurs! Donc, pour aller cette affaire de l'aviation dans le monde entier. Genre: obtenir des pilotes, embarquer des compagnons, des mécaniciens, etc., acheter des avions qui ne devront gagner que plus d'argent dans les centres de formation et les compagnies aériennes. Un exemple concret: en Roumanie, il n’ya rien de bon dans le domaine de l’aviation, il n’ya que des chômeurs qui veulent être à la "hauteur".

    1. Sorin Rusi dit

      Et avec l'augmentation annuelle du nombre de passagers, comment restent-ils? Il vole de plus en plus d'année en année. Je connais beaucoup de jeunes pilotes et d’agents de bord qui travaillent et qui travaillent. De plus, la Roumanie a besoin de techniciens. Ceux qui sont maintenant sur le terrain sont majeurs et seront remplacés dans les années à venir. Avec qui? Il en va de même pour les pilotes, les compagnons à bord. On sait que le personnel de TAROM a un âge assez moyen ... Mais c’est un autre problème, car ce sont des "budgets" et des recrutements plus difficiles.

  2. Sorin Rusi dit

    De plus, regardez, les aéroports régionaux ont commencé à bouger. Wizz Air propose des vols depuis les aéroports 4-5, des vols Carpatair au départ de Craiova et Timisoara, des vols Blue Air au départ de Bacau et de Bucarest. Nous ne pouvons pas dire que rien ne s'est passé!

  3. Maître RA dit

    Si on parle de croissance non. des avions, ainsi que de l'augmentation du nombre de vols avec des avions gros porteurs, il faut dire qu'Airbus vient d'annoncer une grosse commande - des pièces 31 - pour A350, de Japan Airlines (JAL), d'une valeur de 9,5 milliards! Il est à noter qu'A350 aura plus de succès que B787, qui est assez "siphonné" en raison de problèmes de batterie - même si entre-temps ils ont résolu le problème.

    1. Sorin Rusi dit

      Je connais les nouvelles. Ça marche! Je ne peux pas prendre une décision de réussite. Il est certain que 787 continue de voler et le frère aîné se prépare à entrer sur le marché. Possible d'assister à un duel intéressant avec des retournements de situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.