Airbus + Bombardier Vs. Boeing + Embraer (Duel des géants)

Airbus + Bombardier Vs. Boeing + Embraer (Duel des géants)

En 2017, le conflit commercial canado-américain s'est transformé en conflit entre Boeing et Bombardier. Airbus se lance dans la défense de Bombardier et Boeing cherche à s’aligner sur un partenariat avec Embraer.

0 652

Le marché des avions commerciaux est divisé entre deux acteurs principaux - Airbus et Boeing - et d’autres constructeurs plus petits, tels que Embraer (Brésil) et Bombardier (Canada).

Airbus + Bombardier

Airbus, Bombardier

Après que Delta ait passé une commande de 75 sur l'avion de Bombardier C Series, Boeing s'est plaint aux autorités nationales, accusant Bombardier de recevoir des subventions publiques. À la suite de la notification, le gouvernement des États-Unis a instauré un droit antidumping d'environ 220%. Ainsi, un avion C Series aurait coûté plus de 160 millions, comparé au prix standard de 80.

En octobre, 2017 donne l’assentiment du constructeur canadien et signe un partenariat pour prendre le contrôle de la majorité des appareils de la série C. En d’autres termes, Airbus et Bombardier fabriqueront conjointement le nouvel avion C Series. Ainsi, Airbus peut également couvrir le segment de marché des sièges 80-130.

Le partenariat entre Airbus et Bombardier apporte de nombreux avantages au programme C Series. La production d'avions de la série C demeurera au Québec, mais la chaîne d'approvisionnement Airbus sera utilisée, ce qui réduira les coûts de production.

En vertu de cet accord, Airbus fournira l’acquisition, la vente et la commercialisation de la société en commandite C Series Aircraft Limited Partnership (CSALP), l’entité commerciale qui produit et vend les avions C Series.

Airbus détiendra 50,01% dans CSALP et Bombardier et Investissement Québec (IQ) détiendront respectivement environ 31% et 19%. Dans toute cette folie, Bombardier pourra continuer à commercialiser les avions C Series aux États-Unis.

Boeing + Embraer

Boeing et Embraer

Que fait Boeing? Il s'allie à Embraer, le concurrent direct de Bombardier sur le marché des avions 80-130. Le partenariat entre Boeing et Embraer pourrait apporter les mêmes avantages que le partenariat entre Airbus et Bombardier.

Embraer bénéficiera de l'influence commerciale de Boeing dans les négociations avec les fournisseurs et les futurs clients, ce qui pourrait permettre de réduire les coûts. Boeing s'appuiera sur le nouvel avion E-2 Embraer, qui fera ses débuts commerciaux dès le mois d'avril 2018. Cela vous permettra d’offrir une large gamme d’avions, des sièges 80 aux sièges 400.

L’absence de ces avions régionaux dans le portefeuille de Boeing a entraîné la perte du contrat avec Delta Air Lines, qui a choisi Bombardier CS100 pour remplacer l’ancien MD88.

En d’autres termes, Airbus + Bombardier collaborera pour assurer la production et la commercialisation des avions C Series. Airbus peut ainsi proposer une large gamme d’avions (sièges 80-800).

Boeing et Embraer collaboreront à la production et à la commercialisation des avions Embraer E-2. Ainsi, Boeing supprimera le catalogue des avions d'une capacité comprise entre 80 et 400.

Jusqu'à présent, Embraer a enregistré des commandes d'avions 233 (E175-E2, E2-E190 et E195-E2) auprès de la compagnie aérienne 6, tandis que Bombardier a des commandes fermes d'avions de la famille 360. Les avions 20 des avions CS100 et CS300 sont déjà en service commercial dans les flottes suisse et airBaltic.

Quel camp va gagner? Airbus + Bombardier ou Boeing + Embraer?

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.