Air France investit 1 milliard d'euros chaque année dans l'action de renouvellement de flotte la plus rapide

0 192

Air France continue de renouveler sa flotte à un rythme accéléré. D'ici fin 2025, 60 appareils A220-300 remplaceront progressivement les avions de transport court et moyen-courriers d'Air France. Avec 15 livraisons programmées chaque année, il s'agit du renouvellement de flotte le plus rapide de l'histoire d'Air France.

D'ici 2030, les A220-300 représenteront 70 % de la flotte d'Air France, contre 7 % aujourd'hui, grâce à l'ambitieux plan d'investissement d'un milliard d'euros par an.

Airbus A220-300 avec le numéro 10.

En intégrant le 220e Airbus 300-10 à sa flotte, Air France marque une étape importante dans son engagement à atteindre les objectifs commerciaux et de développement durable du transport aérien court et moyen-courrier.

Immatriculé F-HZUJ, l'appareil a quitté la chaîne de montage de l'usine de Mirabel (Québec, Canada) pour Paris, Paris Charles-de-Gaulle (Paris-CDG), d'où il effectuera des vols court et moyen-courriers en Europe . Le premier vol commercial a déjà été effectué sur la liaison Paris - Venise le 5 juillet 2022 (vol AF1126).

A partir de 2019, avec la réception du premier Airbus A350, Air France a renoué avec la tradition de nommer ses avions de la flotte d'après les villes de France.

Ainsi, inscrit sur la face avant du fuselage, le dixième avion Airbus 220-300 porte le nom d'Auvers-sur-Oise. Située au nord de Paris, la colonie est internationalement connue pour les peintres paysagistes et impressionnistes Paul Cézanne, Camille Corot et Vincent Van Gogh. Le peintre hollandais passe ses derniers jours à Auvers-sur-Oise, au sommet de sa carrière d'artiste. Auvers-sur-Oise est le 96ème nom de ville présent sur les avions de la compagnie.

A220-300 - un avion aux performances économiques et durables améliorées

L'Airbus A220-300, monocouloir le plus innovant et performant de sa catégorie, est parfaitement adapté aux besoins d'Air France pour les vols court et moyen-courriers. Contrairement aux modèles précédents - Airbus A318 et Airbus A319 - l'A220-300 offre une réduction de coût de 10% par siège et se distingue par son efficacité énergétique, consommant 20% de carburant en moins que l'avion qu'il remplace. Émissions de CO2 sont également réduits de 20 %. L'empreinte sonore est réduite de 34 %.

Ces caractéristiques joueront un rôle déterminant dans la réduction de l'empreinte environnementale d'Air France et dans l'atteinte de ses objectifs de développement durable. Dans le cadre du programme « Air France ACT », la compagnie vise à réduire de 30 % ses émissions de CO2 par passager/km jusqu'en 2030, par rapport à 2019. L'objectif présenté exclut les actions dites « de compensation » afin de ne considérer que les mesures qui réduisent strictement les émissions directes et indirectes.

Confort optimal à bordd'Airbus A220-300

L'avion dispose de 148 sièges disposés en configuration 3-2. Ainsi, 80% des passagers bénéficient d'un siège côté hublot ou avec accès au couloir. Le siège passager est le plus large du marché pour les avions monocouloirs : il est inclinable et dispose d'un appui-tête réglable, profilé avec sellerie cuir et d'un coussin ergonomique pour un confort accru.

L'expérience de vol est complétée par le porte-gobelet, l'étui pour ranger magazines et livres, les ports individuels USB A et C, un support pour tablette ou smartphone intégré dans le dossier.

intérieur Airbus A220-300 Air France
intérieur Airbus A220-300 Air France

La plus spacieuse et la plus lumineuse de sa catégorie, la cabine est décorée aux couleurs de la marque Air France - des nuances de bleu, une forte présence de blanc qui apporte lumière et contraste et une subtile note de rouge qui complète le paysage chromatique.

Le large couloir central permet aux hôtes de se déplacer aisément, et la moquette renoue avec le traditionnel motif ornemental « chevrons », symbole de l'univers iconique des appartements de luxe parisiens d'inspiration haussmannienne. Les grandes fenêtres panoramiques offrent une lumière naturelle tout au long du voyage.

Au départ quotidien du hub de Paris Charles de Gaulle (CDG), l'avion Airbus A220-300 - Auvers-sur-Oise desservira cet été Berlin, Hambourg et Munich (Allemagne), Lisbonne (Portugal), Copenhague (Danemark), Athènes (Grèce), Helsinki (Finlande), Vienne (Autriche), Varsovie (Pologne) et Stockholm (Suède), Milan-Linate, Milan-Malpensa, Bologne, Rome, Naples et Venise (Italie), Barcelone, Valence et Madrid (Espagne).

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.