Les aéroports de Bucarest ont enregistré un trafic aérien record au cours de la première moitié de 2017

Les aéroports de Bucarest ont enregistré un trafic aérien record au cours de la première moitié de 2017

Au cours des six premiers mois de l’année, 2017, l’aéroport national des aéroports de Bucarest a enregistré l’aéroport international Henri Coandă Bucarest et l’aéroport international de Bucarest-Baneasa Aurel Vlaicu, avec un trafic aérien de millions de passagers et des milliers de 5,92 de mouvements d’aéronefs (atterrissages) et d'atterrissages. Au total, des millions de passagers 61,8 et des milliers de mouvements d’aéronefs ont été enregistrés à l’aéroport Henri Coanda.

0 312

Le nombre de passagers ayant dépassé les aéroports de Bucarest au cours du premier semestre de 2017 a enregistré une augmentation significative de 20,5% par rapport à la même période de l’année dernière, créant ainsi l’hypothèse de dépasser le seuil de 12 millions de passagers au cours de l’année 2017.

5,92 millions de passagers déclarés par le CNAB

L'évolution du nombre de passagers dans les deux aéroports de la société nationale des aéroports de Bucarest dépasse largement la tendance générale enregistrée au niveau européen. Dans les aéroports de la capitale, le nombre de mouvements d’aéronefs a également augmenté, dépassant à cet égard la tendance européenne.

Ainsi, au cours des six premiers mois de l’année 2017, le nombre de mouvements d’aéronefs dans les aéroports de Bucarest a augmenté de 9,3% par rapport à la même période de l’année dernière.

Aéroport Henri Coanda de Bucarest,
PHOTO: Aéroports de Bucarest

Compte tenu à la fois de l’augmentation importante du nombre de passagers et de la dynamique du trafic aérien en été, nous précisons que pendant les heures de pointe, des situations de prolongation du temps d’attente peuvent se produire aux points de contrôle. Nous faisons appel à la compréhension des passagers et nous nous assurons que toutes les ressources humaines disponibles ont été mobilisées afin de réduire les désagréments générés par ces situations.

À l'aéroport international Henri Coandă Bucarest, 41 exploite actuellement des compagnies aériennes, qui permettent de transporter des passagers vers 152 à partir de destinations.

Aéroport Henri Coanda Otopeni,
Photo: Sorin Cuzuban

J'aime le rapport annoncé par le CNAB. Plus de trafic passager signifie plus d'argent, plus de vols, plus de compagnies aériennes. L'aéroport Henri Coandă passe dans une autre classe. Si 3-4 existait il y a quelques années, je parlais d'un trafic de millions de passagers 7-8. Ici, pour 2017, les estimations indiquent plus de millions de 12.

Le trafic de passagers augmente, mais les travaux de modernisation et de développement stagnent. Dans quelle mesure l'aéroport Henri Coandă pourra-t-il supporter cette augmentation du nombre de passagers sans développement durable?

J'ai hâte d'écrire aussi sur les travaux d'infrastructure massifs. Je voudrais prendre le jour de l'inauguration du métro à l'aéroport principal de la Roumanie - Henri Coandă. Ou écrivez sur un nouveau terminal à l'AIHCB, qui permet également des opérations régulières avec des avions gros-porteurs. Vous seriez sympa, non?!

J'aime rêver, mais j'espère voir mes rêves se réaliser!

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.