Aeroflot, Rossiya et S7 Airlines ainsi que 18 autres compagnies aériennes russes ont été mises sur liste noire par l'Union européenne.

0 274

La Commission européenne a ajouté 21 compagnies aériennes russes à la liste de contrôle de la sécurité aérienne de l'UE, leur interdisant d'opérer dans l'Union européenne. La commission a déclaré que cette décision reflétait de "graves problèmes de sécurité" après que les autorités russes ont reloué des avions étrangers loués sans certificat de navigabilité. 



La décision a été prise à l'unanimité par les experts en sûreté aérienne des États membres de l'UE, qui a eu lieu le 5 avril 2022.

La liste comprend les trois principales compagnies aériennes russes, à savoir la compagnie aérienne nationale Aeroflot, mais aussi Rossiya et S7 Airlines, entre autres. Les flottes des trois plus grandes compagnies aériennes de Russie se composent d'avions Airbus et Boeing. La plupart d'entre eux sont loués. Les compagnies russes ont peu d'avions domestiques, la plupart étant des Sukhoi Superjet et quelques avions de ligne Tupolev de l'ère soviétique.  

En vertu des sanctions imposées par l'UE après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les loueurs d'avions de l'UE ont été contraints de conclure des contrats avec des opérateurs russes. Selon le cabinet de conseil en aviation IBA, les entreprises russes exploitent au moins 589 avions sanctionnés, une flotte évaluée à 10 milliards de dollars. 

Bon nombre de ces aéronefs étaient immatriculés aux Bermudes, qui ont suspendu les certificats de navigabilité des aéronefs exploités par la Russie. La Russie a ensuite promulgué une loi visant à nationaliser l'ensemble de la flotte d'avions étrangers, qui était louée par des compagnies aériennes russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.