Ursula von der Leyen soutient la vaccination obligatoire dans les États membres de l'UE

0 304

Les pays de l'UE devraient envisager la vaccination obligatoire pour lutter contre le Covid-19 et la variante Omicron, a déclaré le chef de la Commission européenne. Ursula von der Leyen a déclaré que les vaccins joueraient un rôle important dans la lutte contre la nouvelle variante "Très contagieux", bien que leur efficacité contre Omicron ne soit pas encore connue.

Plusieurs pays ont signalé de nouveaux cas d'Omicron, et l'UE a resserré les restrictions de voyage depuis que les premiers cas de la nouvelle souche de COVID-19 ont été signalés. Dans le même temps, les pays européens sont confrontés à un nombre croissant d'infections par le nouveau coronavirus. Même en Roumanie, il y a 3 cas positifs de COVID-19, suspectés d'être liés à la nouvelle souche Omicron.

Pendant ce temps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a noté que les symptômes dans la plupart des cas avec Omicron sont "légers". Mais cette information n'a pas relâché l'atmosphère concernant Omicron.

Mercredi, Ursula von der Leyen a déclaré qu'il était "compréhensible" que les membres de l'UE discutent des vaccinations obligatoires contre Covid, étant donné qu'un tiers de la population de l'UE n'est pas vacciné.

L'Autriche a annoncé la vaccination obligatoire contre le Covid-19 à partir de février 2022, tandis que la Grèce entend introduire la vaccination obligatoire pour les personnes de plus de 60 ans. Ceux qui n'obéissent pas seront condamnés à une amende.

Le futur chancelier allemand, Olaf Scholz, a déclaré qu'il soutenait l'introduction de la vaccination obligatoire. Dans une interview à la télévision Bild, M. Scholz a déclaré qu'il souhaitait une vaccination obligatoire à partir de mars 2022 et a également déclaré qu'un lancement plus rapide du vaccin de rappel était nécessaire.

N'est-il pas prématuré de parler de vaccination obligatoire dans un contexte où les vaccins actuels contre de nouvelles souches n'ont pas encore fait leurs preuves ? Nous sommes vaccinés, nous avons respecté les mesures adoptées jusqu'à présent mais nous avons des doutes sur l'introduction du vaccin obligatoire. Qu'est-ce que tu penses?

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.