Qatar Airways économisera 1.2 milliard de dollars après avoir réconcilié le Golfe

0 306

Qatar Airways a déclaré qu'elle réduirait ses coûts d'exploitation, car les vols ne sont plus interdits dans les compagnies aériennes en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, en Égypte et à Bahreïn.

Le PDG de Qatar Airways, Akbar al-Baker, a annoncé que les coûts d'exploitation de la compagnie aérienne seraient réduits de 1,2 milliard de dollars suite au rapprochement dans le Golfe, a rapporté l'agence de presse Anadolu.

"La réouverture de l'espace aérien après le rapprochement du Golfe aura un impact positif sur la performance financière de l'entrepriseje ", al-Baker a déclaré à la télévision d'État.

Le 4 janvier 2021, L'Arabie saoudite et le Qatar sont parvenus à un accord sur l'ouverture de l'espace aérien, maritime et terrestre pour la première fois après un blocus de trois ans. Sanctions contre les avions qatariens, connus sous le nom de Blocus du golfe, ont été imposées après que le Qatar ait été accusé de soutien au terrorisme par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte en juin 2017.

Le blocus du Golfe avait considérablement modifié les opérations aériennes du transporteur aérien national du Qatar. Pour Qatar Airways, le temps de vol et la distance ont augmenté en raison des détours nécessaires.

En ce qui concerne les pertes financières causées par le blocus du Golfe, Qatar Airways a demandé une indemnisation à quatre États bloquants en juillet 2020. La demande était fondée sur les accords OACI signés dans le passé sur l'espace aérien. La Cour internationale de Justice (CIJ) s'est prononcée en faveur du Qatar dans le différend sur le blocus de l'espace aérien du Golfe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.