Le Canada assouplit les restrictions sur les voyages vaccinés à compter du 7 septembre 2021

0 491

Le gouvernement du Canada accorde la priorité à la santé et à la sécurité de toutes les personnes au Canada en adoptant une approche fondée sur les risques et mesurée pour la réouverture des frontières. Grâce au travail acharné des Canadiens, à l'augmentation des taux de vaccination et à la baisse des cas de COVID-19, le gouvernement du Canada est en mesure d'ajuster les mesures frontalières.

Le 7 septembre 2021, pourvu que la situation épidémiologique intérieure demeure favorable, le gouvernement entend ouvrir les frontières du Canada à tout voyageur entièrement vacciné avec un vaccin accepté par le gouvernement du Canada et effectué au moins 14 jours avant l'entrée au Canada.

Dans un premier temps, à compter du 9 août 2021, le Canada a l'intention de commencer à autoriser les citoyens américains et les résidents permanents qui vivent actuellement aux États-Unis et qui ont été complètement vaccinés au moins 14 jours avant d'entrer au Canada pour des voyages non essentiels. . Cette étape préliminaire permet au gouvernement du Canada d'opérationnaliser pleinement les mesures frontalières ajustées d'ici le 7 septembre 2021 et reconnaît la relation étroite entre les Canadiens et les Américains.

À compter du 9 août 2021, le Canada a l'intention de commencer à autoriser les citoyens américains et les résidents permanents.

Sous réserve d'exceptions limitées, tous les passagers doivent utiliser ArriveCAN pour soumettre des informations de voyage. S'ils sont admissibles à entrer au Canada et répondent aux critères spécifiques, les voyageurs entièrement vaccinés n'auront pas à être mis en quarantaine à leur arrivée au Canada.

Pour appuyer davantage ces nouvelles mesures, Transports Canada étend la portée de l'actuel Avis aux aviateurs (NOTAM), qui dirige les vols commerciaux internationaux réguliers de passagers vers quatre aéroports canadiens : l'aéroport international Montréal-Trudeau, l'aéroport international Pearson de Toronto, l'aéroport international de Calgary et Aéroport international de Vancouver.

Ainsi, à compter du 9 août 2021, les vols internationaux transportant des passagers seront autorisés à atterrir aux cinq aéroports canadiens suivants, en plus des quatre qui pourraient atterrir jusqu'à présent : Halifax Stanfield International Airport, Jean Lesage International Airport à Québec, Ottawa Macdonald - L'aéroport international Cartier, l'aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg et l'aéroport international d'Edmonton.

Tous les voyageurs, quel que soit leur statut vaccinal, devront toujours être testés négatifs pour un test moléculaire COVID-19 avant d'entrer sur le territoire canadien. Grâce à un nouveau programme de surveillance des frontières dans les aéroports et aux points de passage frontaliers terrestres, les voyageurs entièrement vaccinés n'auront pas besoin de test après leur arrivée, à moins qu'ils n'aient été sélectionnés au hasard pour effectuer un test moléculaire COVID-19 immédiatement après leur entrée sur le territoire canadien.

Le gouvernement du Canada ajuste sa stratégie de tests post-vaccination pour les voyageurs entièrement vaccinés.

Cette stratégie permet au gouvernement du Canada de continuer à surveiller les variantes et l'efficacité des vaccins. À l'aide de ces « niveaux de protection », le gouvernement du Canada peut surveiller la situation de la COVID-19 au Canada, réagir rapidement aux menaces et modifier les décisions visant à restreindre les voyages internationaux.

Enfin, avec l'augmentation du taux de vaccination au Canada et la diminution du nombre de cas de COVID-19, mais aussi la pression sur les hôpitaux, l'exigence d'auto-isolement dans un hôtel autorisé par le gouvernement pendant trois nuits sera supprimée pour tous. les voyageurs qui arrivent par avion à partir de 12 h 01 HAE le 9 août. Les voyageurs entièrement vaccinés qui satisfont aux exigences seront exemptés de quarantaine. Cependant, tous les voyageurs doivent continuer à fournir un plan de quarantaine et être prêts à être mis en quarantaine s'ils ne répondent pas aux exigences requises à la frontière.

Alors que le Canada continue d'avancer dans la bonne direction, la situation épidémiologique et la couverture vaccinale ne sont pas les mêmes partout dans le monde. Le gouvernement du Canada continue de conseiller aux Canadiens d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada - les voyages internationaux augmentent votre risque d'exposition au COVID-19 et à ses variantes, ainsi que de le propager à d'autres. Les mesures aux frontières restent également sujettes à changement au fur et à mesure de l'évolution de la situation épidémiologique. Comme le Canada souhaite accueillir les voyageurs entièrement vaccinés en provenance des États-Unis, le gouvernement fédéral continuera de surveiller la situation et de fournir aux Canadiens des conseils de voyage à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.