L'UNCAF demande que des prix minimaux soient fixés pour les vols à destination et en provenance de la France.

0 4.059

L'Union nationale des compagnies aériennes françaises (UNCAF) demande des prix minimaux pour les vols intérieurs au départ de la France et pour ceux à destination de l'Europe et long-courriers.

UNCAF dénoncer "Une communication agressive basée sur des prix très bas qui donnent aux consommateurs l'impression qu'un vol ne devrait pas coûter plus cher qu'un menu dans les fast-foods. Ces vols signifient une perte de milliards d'euros qui ne peut plus être compensée par la fiscalité française. "

L'UNCAF indique ainsi que "Les offres à 1 euro voire 29.90 euros ne couvrent même pas les taxes" et déclare vouloir mettre fin à ces pratiques. Pour ce faire, l'organisation demande au gouvernement d'imposer des tarifs minimaux aux transporteurs aériens:

  • 350 euros (taxes incluses) pour les allers-retours intérieurs
  • 450 euros (taxes incluses) pour les allers-retours vers ou depuis des destinations en Europe
  • 550 euros (taxes incluses) pour les vols aller-retour vers ou depuis toutes les autres destinations dans le monde.

Pour justifier cette position récurrente, le syndicat dénonce "L'appétit féroce des compagnies aériennes à bas prix pour le marché de France » qui, selon lui, a conduit à «Une explosion du trafic aérien domestique et intra-européen, dans un contexte de distorsions de concurrence en positionnant les sièges des compagnies aériennes dans des pays à fiscalité« adaptée »et en incitant aux violations du droit social français.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.