L'Allemagne se prépare à introduire des mesures nationales contre le COVID-19 en octobre

0 602

Les autorités allemandes ont déclaré que le pays introduirait des mesures nationales de protection contre le COVID-19 en octobre, car elles sont nécessaires pour l'automne et l'hiver. Le gouvernement a déclaré qu'à mesure que le temps se refroidit, le nombre d'infections recommencera à augmenter. Ainsi, il a été décidé d'introduire des mesures pour empêcher la propagation du virus en automne et en hiver.

Les autorités allemandes affirment qu'à partir d'octobre 2022, certaines régions du pays devraient introduire de nouvelles mesures COVID, telles que le port d'un masque dans les transports aériens et longue distance.

"Dans certaines zones, des mesures de protection spécifiques devraient s'appliquer au niveau national - l'exigence de masque dans les transports aériens et long-courriers ou l'exigence nationale de masque et de certificat de test pour les hôpitaux et les établissements de soins", a déclaré le gouvernement allemand.

En outre, le gouvernement a souligné que les États fédéraux devraient pouvoir adopter des réglementations plus étendues pour garantir la fonctionnalité du système de santé ou d'autres infrastructures critiques.

Il a été expliqué que les États fédéraux peuvent exiger des citoyens, ainsi que des voyageurs d'autres régions, qu'ils portent un masque facial lorsqu'ils utilisent les transports publics locaux ou accèdent à divers espaces publics intérieurs, y compris des événements sportifs et des restaurants.

Cependant, il a souligné que toute personne qui a la preuve d'un test négatif, a été vaccinée ou s'est remise du virus devrait être exemptée de l'obligation de porter un masque.

"Toute personne ayant la preuve d'un test devrait être exemptée de l'exigence du masque. Les pays devraient pouvoir étendre cette exemption aux personnes qui peuvent démontrer qu'elles viennent d'être vaccinées ou qu'elles se sont rétablies".

Cependant, chaque État a le droit d'appliquer ses propres règles et d'introduire des mesures supplémentaires si le système de santé est menacé.

"Les voyageurs n'ont toujours pas besoin de preuve qu'ils ont été vaccinés, récupérés ou testés. Le Cabinet fédéral a prolongé une ordonnance correspondante jusqu'au 30 septembre", indique le communiqué du gouvernement. Le pays devrait appliquer des règles assouplies tant que la situation du COVID-19 ne se détériore pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.