Airbus et Boeing s'inquiètent des réseaux 5G aux États-Unis

1 466

Maintenant, si nous attirons votre attention sur ce titre, voyons ce qu'il en est réellement. Airbus et Boeing ont envoyé une lettre au département américain des Transports exprimant leur "préoccupation" concernant d'éventuelles interférences entre certains réseaux 5G et les instruments de vol des avions.

En fait, ce sont des réseaux qui utilisent le spectre sans fil C-Band 5G (3.7 - 3.8 GHz), développé par Verizon et AT&T, qui pourraient interférer avec les radioaltimètres des avions. Les réseaux 5G des deux opérateurs de télécommunications seraient lancés le 5 janvier.

Des études sont actuellement en cours et les principaux constructeurs aéronautiques travaillent avec les autorités civiles, les responsables gouvernementaux et les transporteurs aériens pour assurer la sécurité des opérations aériennes dans le monde.

Les autorités peuvent recommander d'éteindre les téléphones 5G à bord des avions. Une mesure similaire a déjà été prise par la France, du moins jusqu'à ce qu'il y ait suffisamment d'études et de réglementations pour que les vols ne soient pas mis en danger.

Les autorités américaines pourraient imposer une limite à la puissance des antennes 5G à proximité des aéroports, comme la France l'a fait plus tôt cette année. La mesure serait nécessaire pour éviter les interférences présumées pouvant survenir à tout moment entre les réseaux 5G et les systèmes ILS dédiés aux opérations d'atterrissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.